Ablis

3 200 hab. (Ablisiens), 2 592 ha, commune des Yvelines dans le canton de Saint-Arnoult-en-Yvelines. Le bourg est un gros village de Beauce à 11 km au sud-ouest de Saint-Arnoult et à 13 km de Rambouillet, au bord de la Remarde, appelée ici ru du Perreux. La commune contient le manoir du Long Orme (18e s.) à l'est, un manoir du 20e s. à Boiteaux au nord-est, une ancienne abbaye et une porte de ville, un hospice du 19e s.; hameaux de Mainguerin et Ménerville au nord, de Guéherville au nord-est et Long Orme à l'est. Elle bénéficie d'un système d'échangeurs entre la N 191, la N 10 et l'A 11 (péage) et accueille une maison de retraite, une usine de viandes et charcuterie Geo (300 sal.) du groupe Madrange, les ateliers de menuiserie métallique Serabat (30 sal.) et de plastiques Platyl (30 sal.). La coopérative agricole Île-de-France-Sud est installée à Guéherville. Ablis était au-dessous de 1 000 hab. entre 1901 et 1940, et seulement à 1 100 en 1975; l'augmentation de la population est sensible depuis, les 2 000 hab. ont été atteints en 1990 et plusieurs lotissements de pavillons ont entouré le village. La ville est le siège de la communauté de communes Contrée d'Ablis-Porte des Yvelines, groupement intercommunal de sept communes du nord des Yvelines (7 100 hab., 12 684 ha, sigle CAPY).