Abscon

4 270 hab. (Absconnais), 727 ha, commune du département du Nord à l'extrémité occidentale du canton de Denain, 7 km à l'ouest de celle-ci sur la N 45. Le village originel en croix est complété au sud et au nord-ouest par des cités minières; il conserve un château du 19e s. et le vieux terril d'une ancienne fosse dite La Pensée de la Compagnie des mines d'Anzin, qui produisit entre 1824 et 1871 puis servit ensuite à l'aérage de la fosse Saint-Mark d'Escaudain; constructions métalliques Sotrac (30 sal.), cultures maraîchères. Le nom vient d'Ascondinium; il serait dérivé du germain ask, le frêne, mais enjolivé d'un b par un scribe qui y voyait un sens caché… De 500 hab. au début du 19e s., Abscon est passée à 3 000 hab. un siècle après et a culminé à 4 900 hab. en 1968; sa population a ensuite diminué jusqu'à moins de 4 000 en 1990, mais elle augmente très légèrement depuis.