Ackerland

«pays des champs». Le terme s'emploie en général pour les «bons pays» agricoles, relativement aux voisins. Il peut aussi désigner, comme nom propre, l'ensemble des meilleurs terroirs agricoles alsaciens, couverts de lœss par les vents des époques glaciaires, à l'ouest de Strasbourg entre Sélestat et la Zorn, comprenant le Kochersberg et l'Arrière-Kochersberg et, plus au sud, le «pays des Choux» et la plaine d'Erstein; ou bien, à l'intérieur même du Kochersberg, la seule partie centrale, autour de Truchtersheim, où les sols de lœss sont plus épais qu'ailleurs.

Une paysannerie active, formée et compétente y obtient de bons rendements, surtout quand elle peut s'orienter vers les cultures de légumes. Dans la plupart de ces terroirs, de gros villages, assez proches les uns des autres, rassemblent la totalité des maisons. Ils sont entourés d'un openfield aux champs en lanières, que les remembrements sont encore loin d'avoir effacées. Mais le voisinage des villes, Strasbourg surtout, y fait éclore des lotissements. Une communauté de communes de l'Ackerland groupe 5 communes du Bas-Rhin (4 400 hab.) et siège à Ittenheim.