Agde

24 500 hab. (Agathois) dont 430 à part, 5 081 ha dont 827 de vignes, chef-lieu de canton du département de l'Hérault dans l'arrondissement de Béziers, 22 km à l'ESE de Béziers. Agde doit une grande part de son originalité à quatre éléments: sa position à l'embouchure de l'Hérault, son origine grecque, ses volcans, son choix comme l'un des cinq piliers de l'aménagement du littoral languedocien.

La ville serait apparue comme fondation massaliote au 6e s. avant notre ère sous le nom d'Agathé Tykhé (le bon coin ou la bonne fortune), puis Agathé Polis (la ville aimable, Bonneville). Ce fut l'une des principales cités de la Septimanie. Elle est devenue ville épiscopale dès le 3e ou 4e s., mais a été détruite en 737 par Charles Martel, qui faisait du pays table rase pour mieux le débarrasser des Sarrasins. Plus tard, Agde a été chef-lieu de comté; l'autorité de l'évêque-comte s'étendait sur tout un ensemble de paroisses alentour, formant le pays d'Agadès. Elle fut le siège du fameux 17e régiment d'infanterie, celui qui s'est mutiné le 20 juin 1907 en soutien des vignerons; on y a ouvert en 1939 un camp pour les républicains espagnols, qui a servi aussi à d'autres exilés et prisonniers pendant la guerre; les troupes allemandes ont vidé la ville de novembre 1942 à août 1944.

La commune, qui affiche 14 km de côtes, compte trois urbanisations principales. La ville proprement dite est sur la rive gauche de l'Hérault, à 3 500 m de la mer; la vieille ville, qui a une forme triangulaire en extension d'un premier quadrilatère fortifié, a des rues étroites et nombre de maisons anciennes (17e s. surtout). Les remparts médiévaux (donjon du 14e s.) y remploient des pierres de l'époque grecque et des briques de l'époque romaine et intègrent la cathédrale, qui est des 9e-12e s. et a été construite au bord du fleuve en austère lave noire; le palais épiscopal est du 18e s.; deux autres églises remontent au 6e s. mais ont été reconstruites ensuite.

Le tissu urbain moins dense occupe un demi-cercle de 1 000 m de largeur autour de ce noyau; vers l'est, le long de la voie ferrée, ont été aménagées des zones d'industries et de commerce (Sept-Fonts, 17 ha). À l'embouchure du fleuve, rive gauche, le Grau-d'Agde reste le port de pêche, mais s'est entouré de nombreux campings et de villas et cabanons; au nord, l'église Notre-Dame du Grau date du 16e s.; en face, la Tamarissière aligne une file de maisons sur la rive droite de l'Hérault, et deux campings, mais l'espace y est limité par l'étang-marécage du Clos de Vias.

Le Cap-d'Agde, station balnéaire, s'est développé avec les moyens publics de la Mission d'aménagement à partir de 1965. Un ancien cratère volcanique égueulé au pied du mont Saint-Martin, occupé par l'étang de Luno, a été mis en relation avec la mer et abrite ainsi un excellent port de plaisance de 80 ha, divisé en plusieurs bassins, autour duquel s'est concentrée l'urbanisation. Le Cap-d'Agde comporte un héliport, des arènes, le musée de l'Éphèbe, des tennis avec une école fondée par l'ancien champion P. Barthès, une «île des loisirs» avec Aqualand (230 000 visiteurs/an), aquarium, Dinopark et école de voile; une plage s'étend à l'ouest, la côte orientale est rocheuse. En mer, l'îlot volcanique du Brescou, qui porte un phare, est visité pour son fort; celui-ci, édifié par Joyeuse comme base contre les protestants en 1586, détruit plus tard sur ordre de Richelieu, relevé en 1680, a servi de prison. L'ensemble compte de nombreux résidants permanents, des écoles et tous les commerces et services d'une ville.

Au nord-est du Cap, un autre port de plaisance a été ouvert à la racine du grand cordon de sable qui s'étend jusqu'à Sète (Port Ambonne); cet espace a été en partie réservé au naturisme (Héliopolis, appartements, villas et camps), dont il est en France le fleuron le plus abouti. Au milieu de ces trois secteurs émerge la montagne ou mont Saint-Loup (113 m), butte volcanique préservée avec point de vue, table d'orientation, phare, tour de télécommunications et stand de tir. À l'est de la commune, en direction de l'étang de Thau, l'étang du Bagnas est devenu une réserve naturelle dès les débuts de l'aménagement touristique (650 ha), sous l'égide du Conservatoire du littoral.

La commune d’Agde est en pleine expansion, après avoir longtemps végété: 8 250 hab. en 1880, 8 700 en 1962; elle s'est encore accrue de 4 200 hab. entre 1999 et 2009, donc de plus de 20%. Elle réunirait 175 000 «lits» touristiques, en comptant les 25 hôtels 680 chambres) et les 26 campings (7 400 emplacements) enregistrés dans la commune, pour 12 millions de nuitées par an. Deux campings sont à quatre étoiles (800 places), ainsi qu'un hôtel (34 chambres). Agde a plus de 30 000 résidences secondaires, soit près de 70% du parc de logements. Les trois ports affichent plus de 3 200 anneaux (500 sur l’Hérault, 300 à Ambonne, le reste au Cap); patinoire, musée Agathois (arts et traditions populaires, archéologie), musée de l’Éphèbe (archéologie sous-marine), ainsi nommé en hommage à un beau buste grec trouvé dans le fleuve en 1964 et d’abord conservé au Louvre, puis revenu en 1987; sentier sous-marin de 300 m. Agde tient un festival des feux d’artifice, un autre consacré aux arts du clip, et des concours de sculptures sur sable.

La commune a été dotée d’un lycée et de deux collèges publics, un collège privé, un hôpital local (190 emplois, 30 lits); Maison des Savoirs (formation continue); thalassothérapie (40 emplois), institut médico-éducatif et maison pour enfants spécialisée. Le casino d’Agde (groupe Tahoe) est le deuxième de la région après La Grande-Motte (90 sal.), entre les 30e et 40e en France, et a une succursale à l'hôtel du Golf (25 sal.). Parmi les entreprises se signalent les services portuaires de la Sodeal (100 sal.), la chaudronnerie Massal (réservoirs, 55 sal.), les travaux publics Solatrag (210 sal.); armement de pêche Gérard-Luc (25 sal.); hypermarché U (200 sal.), Intermarché (110 sal.), magasins But (40 sal.), Bricomarché (25 sal.); boulangerie Cjéophas (30 sal.); maçonnerie Sanchez (30 sal.), peinture Marteau (30 sal.), nettoyages Méditerranéenne (70 sal.) et Agath'Net (25 sal.), traitement des eaux de la Lyonnaise (40 sal.); transports de voyageurs Carpostal Méditerranée (60 sal.), de fret Martin (25 sal.).

La cave coopérative compte 300 adhérents cultivant près d’un millier d’hectares et livre des vins de pays. Le Grau-d’Agde réunit 130 familles de pêcheurs, la criée traitant 800 tonnes de poisson par an. L’Insee limite l’unité urbaine et l’aire urbaine à la commune… Le maire d'Agde est Gilles d'Ettore (UMP), député. Le dossier Agde de Wikipedia est particulièrement détaillé. Le canton d'Agde n'associe que quatre communes, mais de poids: Agde, Bessan, Marseillan et Vias. Il compte 41 700 hab. (34 500 en 1999) et couvre 16 266 ha, dont 6 500 ha agricoles (58% en vigne). L'ensemble (à l'exception de Marseillan) fait partie de la communauté d'agglomération Hérault-Méditerranée.