Agon-Coutainville

2 910 hab. (Agonais-Coutainvillais), 1 235 ha, commune littorale du département de la Manche dans le canton de Saint-Malo-de-la-Lande, 5 km au SO de celle-ci et 11 km à l’ouest de Coutances. Le nom était simplement Agon avant 1965; la commune s’est tenue autour de 1 500 hab. durant tout le 19e s. et la première moitié du 20e, puis a dépassé 2 000 après la guerre et augmente lentement mais régulièrement; elle s'est accrue d'une centaine d'habitants entre 1999 et 2008. Le finage occupe toute la pointe sableuse qui ferme l’estuaire de la Sienne en avançant vers le sud jusqu’à la pointe d’Agon, site protégé face aux îles Anglo-Normandes. Agon est le vieux village au bord du relief, Coutainville est l'urbanisation littorale.

La population est stable depuis un demi-siècle, mis à part un creux vers 1970. Elle monterait à 30 000 personnes en été: la station balnéaire de Coutainville est très fréquentée, a 2 100 résidences secondaires (57% des logements), 6 campings offrant au total 720 places et dispose d’une plage de 8 km, avec un petit casino (116e en France, 40 sal., groupe Partouche par l’Européenne de Casinos), rénové en 2004, un terrain de golf (depuis 1922), hippodrome et centre équestre, club nautique; une «enduro pédestre des sables» est organisée depuis 1982. Quelques maisons anciennes agrémentent le centre d’Agon; un vieux manoir du 15e s. et une église à sculptures de bois, un collège ajoutent aux ressources; peinture Lebouvier (35 sal.), négoce de fromages Hautbois (25 sal.), traiteur Lombardie (25 sal.). Sur la côte, dont l’estran découvert à marée basse est très large et s’appuie sur des rochers, se pratique un peu d’ostréiculture et de mytiliculture; d’originaux pièges à poissons sont faits de grands épis en V.