Aiguillon

4 500 hab. dont 170 à part, 2 828 ha dont 274 de bois, bourg du Lot-et-Garonne, à 30 km NNO d'Agen, au confluent de la Garonne avec le Lot (rive droite) et avec la Baïse (rive gauche), dans le canton de Port-Sainte-Marie. Desservi par la voie ferrée Bordeaux-Toulouse et l'ex-N 113, c'est un bourg actif avec collège et lycée publics; nautisme, plage au bord du Lot; château ducal du 18e s. (Lunac), caves gallo-romaines sous le château et ancien monument funéraire romain (la Tourasse), restes de fortifications médiévales (mur du Ravelin); festival annuel de jazz depuis 1988, musée.

Aiguillon accueille des fabriques de bétons Monier (35 sal., groupe Lafarge) et CICB (25 sal.), une menuiserie métallique (Ambonati, 35 sal.), une entreprise de peinture (Delta Déco, 20 sal.), deux négoces de fruits et légume Sacfel (40 sal.) et Sapa (45 sal.) et un Intermarché (30 sal.). Le finage s'étend vers le nord-est dans la vallée du Lot où est le quartier de Sainte-Radegonde, et monte au sud sur les collines qui domient le quartier de Saint-Côme. La plaine de onfluence sur la rive droite du Lot fait partie de la commune, et porte les hameaux du Passage au bout du pont, de Pélagat à l'extrémité amont sous le promontoire rocheux du Pech de Berre. Aiguillon est le centre de la communauté de communes du Confluent (12 communes, 10 800 hab.). Sa population augmente lentement depuis les années 1930 (2 600 hab.).