Aix-d'Angillon (Les)

2 000 hab. (Angillonnais), 1 468 ha, chef-lieu de canton du Cher dans l'arrondissement de Bourges, 20 km au NE de la préfecture, dans la Champagne berrichonne au pied de la côte du Sancerrois; église romane classée du 12e s., ancienne collégiale. C'est une bourgade de service et de commerce avec un négoce de matériel agricole (Parageau New Holland, 25 sal.), des supermarchés Carrefour (35 sal.) et Intermarché (20 sal.). La commune avait moins de 1 100 hab. en 1954, contre 1 760 en 1886, et sa population a crû jusqu'en 1990 (2 160 hab. sdc), mais elle a perdu 200 hab. entre 1990 et 2004. Le bourg abrite le siège de la communauté de communes des Terroirs d'Angillon, qui unit 8 communes et 6 800 hab.

Le canton a 11 500 hab., 12 communes et 26 986 ha dont 2 229 de bois; il s'étend largement dans la plaine, incluant au SO Saint-Germain-du-Puy, qui fait partie de l'agglomération de Bourges. L'activité de Rians (1 030 Riannais, 3 241 ha), 3 km au SE d'Aix, est dominée par la grosse laiterie Triballat (770 sal.), née en 1952, maintenant à la tête d'un groupe d'envergure nationale et connue par ses fromages frais et desserts lactés, dont la «faisselle de Rians». Deux autres entreprises relèvent de la métalmécanique, Estève (100 sal., machines pour l'agro-alimentaire) et ETA (140 sal., citernes à lait). Rians n'avait que 600 hab. en 1962.

L'extrémité septentrionale du canton s'avance dans les collines du Sancerrois, autour du beau château de Maupas (base du 13e s., constructions et aménagements des 17e, 18e et 19e s.), visité aussi pour ses collections d'assiettes de faïence et ses tapisseries, son parc et ses jardins; il est dans la commune de Morogues (480 Moroguois, 3 053 ha dont 846 de bois), 6 km au nord d'Aix, dont le finage monte au nord jusqu'au bois d'Humbligny et qui cultive 78 ha de vignes. Entre Morogues et Aix, Aubinges (380 sal., 1 097 ha) est le siège de la communauté de communes des Hautes Terres en Haut-Berry, qui réunit 10 communes et 4 200 hab., dont Henrichemont. La population de ces deux communes a sensiblement augmenté depuis 1980: Morogues avait alors 370 hab. (contre 1 500 en 1851…) et Aubinges 230 (mais 700 en 1841).

Azy (440 Azyciens, 2 762 ha) est un village situé à 11 km à l'est d'Aix, dont la commune forme une avancée du canton vers l'est; elle avait plus de 1 300 hab. en 1891 et seulement 410 en 1990; elle a un peu repris depuis, et gagné une quarantaine d'habitants de 1999 à 2006. Sainte-Solange (1 200 Solangeois, 3 185 ha), 8 km au sud d'Aix, dans la vallée du Louatier, a une église classée à tour-porche du 12e s.; la population communale a augmenté depuis les 600 hab. de 1968 (1 100 un siècle avant), mais a perdu 80 hab. de 1999 à 2007. Brécy (800 Brécyliens, 3 963 ha dont 218 de bois) est au contraire en sensible croissance: elle avait 490 hab. en 1975, 710 en 1999; son territoireoccupe le sud-est du canton, près de la N 151 à 10 km SSE du chef-lieu; elle éparpille plusieurs hameaux, dont Francheville et Villeneuve à l'est, sous les hauteurs du Bois Jardin. Saint-Germain-du-Puy est la ville au sud du canton, l'une des principales banlieues de Bourges.