Albanais (l')

petite plaine en pays savoyard au pied de l'alignement baugeois du Semnoz au Revard; elle est traversée par le Chéran et partagée entre les départements de Savoie et de Haute-Savoie. Les basses collines sont tapissées de moraines de fond et surtout herbagères. Plusieurs noms de villages lui sont associés, comme Albens et Alby-sur-Chéran, d'autres portent son nom comme Marcellaz-Albanais. L'occupation romaine évoquait un pagus Albanensis, la racine du nom (blanc) pouvant évoquer la pierre calcaire, ou dériver d'une colonie plus ancienne. Les campagnes font surtout de l'élevage laitier, mais cultivèrent jadis du tabac; les petites villes sont industrieuses, la principale étant Rumilly, qui offre aussi un musée de l'Albanais. L'Albanais de Haute-Savoie, par les deux cantons et communautés de communes de Rumilly et d'Alby-sur-Chéran (29 communes, 38 000 hab.), est l'objet d'un schéma de cohérence territoriale (scot) préparé par le Sigal (Syndicat mixte intercommunal pour la gestion du contrat global et le développement de l'Albanais…), et d'un contrat de territoire.