Albâtre (côte d')

nom communément donné à titre publicitaire à la côte à falaises du pays de Caux, du Havre au Tréport; il a été choisi en raison de la blancheur de la craie. Celle-ci est souvent zébrée de couches horizontales de silex noirs. La ligne de côte recule sous l'effet des houles, forcées par les vents d'ouest dominants. Il en résulte un large platier rocheux encombré de galets, et un brusque raccourcissement des vallons, dont certains se retrouvent perchés en valleuses. Ce dispositif ne favorise pas l'existence de plages et de ports, sauf au débouché des plus grandes vallées, comme à Fécamp, à Dieppe et au Tréport. Il existe une communauté de communes de la Côte d'Albâtre, qui siège à Cany-Barville (38 communes, 20 700 hab.).