Albens

2 700 hab. (Albanais), 1 530 ha dont 204 de bois, chef-lieu de canton du département de la Savoie dans l'arrondissement de Chambéry, 28 km au NNE de la préfecture. La bourgade est desservie par la N 201 et la voie ferrée vers Annecy (gare). Elle a un collège public et des ateliers: matériel de levage Hydromo (40 sal.), aéraulique Aditec (35 sal.), charpentes Cobs (25 sal.), métallerie (Chaudronnerie albanaise, 20 sal.); entreprise Tagg d'informatique à façon (120 sal.), installations électriques Porcheron (50 sal.), nettoyage urbain Onyx (45 sal.). Albens avait 1 600 hab. au milieu du 19e s. et s'est tenue à ce niveau jusqu'en1975. Elle a absorbé en 1972 la petite commune d'Ansigny, au nord-ouest, qui n'avait plus que 40 hab.; puis sa population a augmenté, passant les 2 000 hab. en 1980; elle a gagné près de 300 hab. de 1999 à 2005.

Le canton, limitrophe de la Haute-Savoie, a 6 500 hab., 8 communes, 6 953 ha dont 1 775 de bois. Il correspond à la communauté de communes du canton d'Albens, qui siège au chef-lieu. Au nord-ouest, Cessens (330 Cessanais, 1 329 ha dont 538 de bois), à 7 km du chef-lieu à 690 m, est dominée par le relief de la montagne de Cessens (986 m), qui prolonge le Grand Fourg et sépare la commune du lac du Bourget; site de parapente au col du Sapenay, ruines d'un ancien château. Saint-Germain-la-Chambotte (390 Saint-Germinois, 964 ha dont 440 de bois), 4 km OSO d'Albens à 450 m, s'attribue 2 km du rivage oriental du lac du Bourget au-delà du belvédère apprécié de la Chambotte, entre le mont Laval au nord (848 m) et la montagne de la Biolle au sud; site de vol libre; la commune a gagné 60 hab. de 1999 à 2005. Mognard (300 Mognardais, 410 ha, 3 km au sud-est de La Biolle, a une menuiserie Sep (35 sal.). La Biolle est la commune la plus proche de Chambéry.