Allues (Les)

1 900 hab. (Alluetains), 8 599 ha dont 886 de bois, commune du département de la Savoie à l'extrémité occidentale du canton de Bozel, à 1 125 m. Elle occupe le bassin relativement long (20 km) mais étroit (4 km) du Doron des Allues, affluent de gauche du Doron de Bozel, qui conflue à Brides-les-Bains. L'habitat est en hauteur et dispersé en plusieurs hameaux et de nombreux chalets. Il est marqué par l'aménagement de la station de sports d'hiver de Méribel, qui offre 76 pistes et 53 remontées mécaniques, 23 hôtels dont Aspen Park (Club Méditerranée, 45 sal.), l'Orée du Bois (Chardonnet, 25 sal.). Elle fait partie du vaste ensemble des Trois-Vallées. Méribel est organisée en plusieurs sites étagés: Méribel-Village, Méribel-les Allues, Méribel-Mottaret. De celle-ci, la télécabine du Pas du Lac monte à l'est au sommet de la Saulire (2 693 m) et communique par là avec le domaine skiable de Courchevel, tandis que vers le sud-ouest la télécabine des Plattières monte au roc des Trois Marches (2 679 m) et entre ainsi en communication avec la station des Ménuires et de Val Thorens.

Un peu plus haut, le Plan de Tuéda, boisé et orné d'un lac, abrite la maison du Parc de la Vanoise et le refuge du Fruit qui, avec celui du Saut encore au-dessus, facilite l'accès aux aiguilles du Fruit (3 050 m), de Chanrossa (3 043), de Polset (3 531) et de Péclet (3 063) qui jalonnent la crête protégée par le parc de la Vanoise (réserve naturelle de 1 112 ha). Les deux dernières signalent la pointe sud de la commune et dominent le glacier de Gébroulaz.

La société Méribel-Alpina emploie 50 personnes à la gestion de remontées mécaniques (Compagnie des Alpes), et Méribel abrite aussi le siège de la Société des Trois Vallées (210 sal.), qui assure le lien avec Courchevel et Val Thorens. La commune avait 1 300 hab. dans la première moitié du 19e s.; sa population s'est ensuite abaissée, jusqu'à 520 hab. en 1936; elle a augmenté après la guerre, passant les 1 000 hab. en 1975, mais elle est restée étale de 1999 à 2006. La commune avait 6 800 résidences secondaires en 2006, pour 880 résidences principales.