Alpilles (les)

chaîne de relief ouest-est en Basse-Provence, entre la Crau et la plaine de Saint-Rémy et de Châteaurenard, sur environ 25 km entre Durance et Rhône. Elle atteint 498 m à la Tour des Opies. Elle correspond à un pli anticlinal de calcaires crétacés, défoncé et cassé par des failles et donnant un relief très tourmenté avec de belles formes de chevrons, et des murailles d'escalade multiples, notamment dans les calcaires urgoniens.

Les Alpilles offrent de nombreux sites pittoresques, dont le plus connu est celui des Baux-de-Provence, toutefois atypique: il est lié à des couches miocènes transgressant sur les plis crétacés alors arasés. Un musée de géologie des Alpilles se propose à Saint-Rémy-de-Provence; un petit train des Alpilles mène d'Arles à Fontvieille. Côté nord, le relief tranche assez brutalement avec l'opulente plaine à cultures jardinées de Saint-Rémy et Châteaurenard. Côté sud, les Alpilles sont longées par une dépression qui s'étire de Lamanon à Fontvieille et qui conserve les traces de l'ancien marais des Baux; elle est devenue un assez riche terroir agricole; le terme quelque peu impropre de vallée des Baux lui est parfois attribué et sert aussi à désigner l'ensemble des Alpilles, du moins côté sud et dans ses parties agricoles.

Le parc naturel régional des Alpilles a été créé en 2007. Il s'étend sur 16 communes et 51 000 ha, où vivent 42 000 habitants; les deux communes-portes, Tarascon et Saint-Martin-de-Crau, ne sont intégrées que partiellement, les 14 autres le sont entièrement. Le siège est à Saint-Étienne-du-Grès. Le parc contient 25 000 ha de terres agricoles (1 300 exploitations, dont 400 ha de serres) bénéficiant de 400 km de canaux agricoles, et 19 000 ha de forêt méditerranéenne et garrigue. La communauté de communes Rhône-Alpilles-Durance rassemble 10 communes et 41 200 hab.; le siège est à Graveson.

Le canal des Alpilles a été commencé en 1772 et sa construction s'est poursuivie au 19e siècle. Il prend ses eaux dans la Durance à Mallemort et se divise très vite entre une branche méridionale, qui passe par le pertuis de Lamanon et alimente plusieurs canaux dérivés dans la Crau, et une branche septentrionale, qui longe le pied nord des Alpilles, alimente de nombreuses rigoles et aboutit au Rhône à la pointe nord de la commune d'Arles. Le canal des Alpines est une branche issue de ce canal septentrional en 1872, qui va de Saint-Rémy-de-Provence vers le NNE par Noves et coule ensuite dans la plaine de la Durance devant Châteaurenard.