Alsace bossue

en alsacien Krummes Elsass, contrée au nord-ouest du Bas-Rhin, correspondant principalement à l'appendice qui s'enfonce dans le département de la Moselle autour de Sarre-Union. Elle appartient ainsi à l'étroite bande des Vosges gréseuses et au plateau lorrain, jusqu'au-delà la vallée de la Sarre et même du canal des Houillères de Lorraine à Altwiller, en dessinant vers le nord une longue pointe en direction de Sarreguemines.

Le paysage de collines assez vigoureuses est une mosaïque qui associe bois, prés et labours, chaque village étant entouré d'une épaisse ceinture de vergers, en déclin à présent. Les maisons utilisent la pierre et ont souvent un appentis de bois en façade, le schopf. Ce fut longtemps une terre d'Empire, jalonnée de châteaux, qui formait les comtés de Sarrewerden et de La Petite-Pierre et qui n'a été rattachée à la France qu'en 1793. Elle avait reçu un peuplement très diversifié, venu notamment d'Europe centrale, et l'on y pratiquait tous les cultes. Quelques manufactures ont pu maintenir quelque temps des spécialités locales (chapeaux de paille, couronnes de perles, corderie, etc.). De nos jours, l'agriculture est surtout orientée vers le lait, mais elle est très minoritaire.

L'Alsace bossue est traversée par l'autoroute A4 et par deux voies ferrées. Le tourisme tire parti du Parc des Vosges du Nord, de la pêche et d'un assez riche patrimoine: palais romain de Mackwiller, château renaissance de Diedendorf, bourg fortifié de Lorentzen notamment; musée régional à Sarre-Union.

Il existe une communauté de communes de l'Alsace Bossue, la plus large d'Alsace avec 32 communes (13 500 hab.); le siège est à Diemeringen. L'Alsace bossue est également le nom d'un des six périmètres de Scot (schéma de cohérence territoriale) du Bas-Rhin.