Ambronay

2 200 hab. (Ambrunois), 3 355 ha dont 726 de bois, commune du département de l'Ain dans le canton d'Ambérieu-en-Bugey, 5 km au nord du chef-lieu. La ville est connue par son abbaye bénédictine, apparue vers 600 et dont les bâtiments sont surtout du 13e au 15e s., avec église et cloître du gothique flamboyant; elle abrite un Centre culturel de rencontres et il s'y tient chaque année des festivals de musique baroque très fréquentés. Ambronay a aussi un institut médico-éducatif (itep) au château de Saint-Graz, un transporteur (Tag, 35 sal.). La commune atteint à l'ouest la rive gauche de l'Ain, près de laquelle sont la gare et un camp militaire; celui-ci fut doté d'un établissement spécialisé du Commissariat de l'armée de terre (Escat) pour le ravitaillement des armées, fermé en 2007 au profit de Roanne. Ambronay n'avait que 1 000 hab. en 1960 et sa population a crû ensuite, mais modérément depuis 1995 (+75 hab. de 1999 à 2004).