Amognes (les)

ancienne petite contrée du Nivernais à l'est de Nevers, dans les cantons de Guérigny et Saint-Benin-d'Azy, en pays de collines herbagères et bocagères à élevage de charolais, où jadis l'on cultiva un peu de vigne. Le nom est hérité d'un ancien pagus Ammoniensis, dont Saint-Benin-d'Azy fut le chef-lieu avant de changer de nom. Il subsiste dans deux noms de communes, Saint-Jean-aux-Amognes et Montigny-aux-Amognes, dans le canton de Saint-Benin, et surtout dans la forêt des Amognes (1 500 ha) proche de Nevers; il est revivifié par la communauté de communes des Amognes, groupement intercommunal de la Nièvre correspondant au canton de Saint-Benin-d'Azy et siégeant au chef-lieu (16 communes, 5 300 hab.).