Ancizes-Comps (Les)

1 800 hab. (Ancizois), 2 120 ha dont 711 de bois, commune du Puy-de-Dôme dans le canton de Manzat, 12 km au SO du chef-lieu, à 700 m; desservie par la voie ferrée Clermont-Montluçon, dont le célèbre viaduc des Fades est à la pointe nord de la commune, elle est connue pour son aciérie électrique. Celle-ci a été attirée en 1907 par l'équipement hydroélectrique de la Sioule et s'est maintenue en se spécialisant dans les alliages spéciaux: l'usine Aubert et Duval, du groupe Eramet, occupe 1 400 personnes sur 50 ha, en travaillant pour l'aviation (trains d'atterrissage notamment, longerons, etc.), l'automobile, le matériel médical, etc.; transports et cars Meunier (50 sal.).

La ville a un collège public; elle se nommait Comps jusqu'en 1885, du nom du village qui reste perché et un peu isolé au-dessus de la Sioule à 4 km NO de l'actuelle agglomération industrielle. Sa population était de 850 hab. en 1931; son accroissement date des années 1950 et 1960, le niveau actuel étant atteint dès 1968; elle diminue un peu depuis le sommet de 1982 (2 000 sdc) et a perdu une centaine d'habitants entre 1999 et 2008. La commune est bordée à l'ouest et au sud par les gorges de la Sioule, qui reçoit le Sioulet et dont le fond est rehaussé par le plan d'eau du barrage de Besserve.