Andolsheim

2 300 hab., 1 180 ha dont 442 de bois, chef-lieu de canton du Haut-Rhin dans l’arrondissement de Colmar, 5 km à l’ESE de la ville. Le village originel, proche de la rive droite de l'Ill,que son finage frôle à peine, est entouré de lotissements de villas. À l'est, la finage englobe la forêt communale d'Andolsheim et une partie de la forêt domaniale du Kastenwald. Le nom vient du patronyme germanique Ansulf (Ansulfisheim au 8e siècle). La ville a une fabrique d’appareils Samap pour le traitement de l’eau (60 sal.) et quelques moindres ateliers comme les cheminées Georg (30 sal.), la boulangerie Rebert (20 sal.). La population a sensiblement augmenté depuis le creux de 1954 (680 hab.), surtout récemment (1 500 hab. en 1990, 2 000 en 1999). Le canton a 24 300 hab. (22 100 en 1999), 18 communes et 14 035 ha dont 2 689 de bois; il s'étend des faubourgs orientaux de Colmar (Horbourg-Wihr) jusqu'au Rhin, où se trouve la zone industrialo-portuaire de Kunheim; il est traversé par le canal de Colmar.