Angoumois

dénomination générale des environs d'Angoulême, mais vague et même à plusieurs niveaux de l'échelle. Dans sa plus grande dimension, il est considéré comme l'une des trois grandes parties des Charentes avec la Saintonge et l'Aunis; il fut en effet un comté puis une province, et correspond alors à peu près au département de la Charente, incluant le pays de Cognac mais une partie seulement du Confolentais. Contrairement à l'Aunis et à la Saintonge, on ne retrouve pas son nom dans les nouvelles intercommunalités. Mais il existe un «pays d'art et d'histoire» de l'Angoumois de 25 communes, donc au sens très restreint, aux fins de promotion touristique. Entre ce niveau et celui de la province, un Angoumois «moyen» apparaît parfois comme fraction du département, flanque d'un «Sud Charente», d'un pays de Cognac et d'un Ruffécois, d'une Charente limousine.

On appelle Petit Angoumois un ensemble de collines assez boisées à l'extrême sud-ouest du département de la Charente, à l'ouest de Chalais et dans une partie des cantons de Montguyon et Montlieu-la-Grande en Charente-Maritime. Ce secteur de confins, et même de marche, plutôt dépeuplé, dont les croupes sont tapissées de sables sidérolithiques et portent bois et landes, a jadis été au moins partiellement en Saintonge.