Annecy-le-Vieux

19 600 hab. (Ancileviens) dont 730 à part, 1 701 ha dont 591 de bois, chef-lieu de canton de Haute-Savoie dans l'arrondissement d'Annecy, juste au nord-est d'Annecy à la bordure septentrionale du lac, à 551 m. Ce fut le site d'une cité romaine Boutae, où émergea une villa Anniciacae, origine d'Annecy. Mais la nouvelle cité d'Annecy tout court se développa dès le 11e s., laissant l'ancien site à l'état de village périphérique. Outre un clocher roman carré du 12e s. et un beffroi, quelques châteaux y subsistent, submergés par l'urbanisation du 20e siècle: la Cour (15e et surtout 20e s.), la Pesse (14e s. mais remanié), Verboux, etc.

Pour l'essentiel, Annecy-le-Vieux est une banlieue résidentielle d'Annecy, mais avec quatre éléments originaux: les installations universitaires et de recherche; le grand parc d'activités des Glaisins (65 ha), qui date de 1972 et fournit 3 500 emplois; l'ancien village de pêcheurs d'Albigny au bord du lac, peuplé de parcs et offrant un port de plaisance de 214 places; les pentes boisées du mont Veyrier, où le territoire communal monte jusqu'à 1 100 m. Le Fier limite le finage au nord et à l'est. La commune a eu 1 400 hab. en 1846 et 1 200 en 1906, a lentement crû dans la première moitié du 20e s. et beaucoup plus rapidement au cours de la seconde, passant à 3 100 hab. en 1954, 13 500 en 1975.

Les équipements universitaires comprennent le campus de l'agglomération d'Annecy, relevant de l'Université de Savoie, avec bibliothèque, cité pour étudiants, un gros IUT à 8 départements, une École supérieure d'ingénieurs (ESIA), des formations en économie et gestion; le centre de formation Tetras associe l'Université et la Chambre métallurgique de la Haute-Savoie. Le campus se signale plus particulièrement par la présence du Lapp, le Laboratoire d'Annecy-le-Vieux de physique des particules, monté en 1976 par le CNRS et l'IN2P3, et qui réunit 200 personnes. La ville a aussi un Institut rural (Ireo) du mouvement des maisons familiales rurales (250 élèves), un institut médico-éducatif et un centre d'apprentissage, deux collèges publics et un privé, un lycée public et un privé.

Elle abrite les bureaux et l'informatique du Crédit Agricole de Savoie, au total plus de 500 emplois, et en informatique ceux de Sopra (590 sal., au groupe italien GMV), NSI (200 sal.) et Axway (120 sal.), Megalostudio (45 sal.), Access Diffusion (40 sal.); ainsi que de nombreuses entreprises de services et de distribution comme Ineo (installations électriques, 55 sal.), Bureau moderne de France (BMF, négoce d'articles de bureau, 60 sal.), Prévost (négoce d'accessoires pour air comprimé, 65 sal., groupe suisse Staubli) et Millet (négoce de matériel de sports, 65 sal.), les bureaux d'ingénierie Axalp (35 sal.) et Sage (35 sal.). S'y ajoutent les supermarchés Champion (90 et 60 sal.) et Casino (35 sal.), un magasin Botanic (25 sal.), de grands garages.

Les entreprises industrielles sont nombreuses mais de taille modérée: Mecalac (matériel de travaux publics, 145 sal.), Stequal (ressorts, 85 sal.), Saga (survitrages, 60 sal.), TSL (raquettes à neige, 50 sal.), Pochat (fromagerie, 45 sal.), Savoy Offset (imprimerie, 40 sal.), Précitôle (métallerie, 40 sal.), Eudica (plasturgie, 40 sal.), Alpes Technologies (condensateurs, 35 sal.), Chauvin-Arnoux (appareils de mesure, 30 sal.), Le Créneau industriel (30 sal., machines à bois); maçonnerie Sdmc (45 sal.). L'unité urbaine d'Annecy serait de 136 800 hab., l'aire urbaine de 189 700 (43e en France).

Le canton a 35 100 hab., 14 communes, 14 664 ha dont 3 241 de bois; étendu au nord du chef-lieu et le long de la rive orientale du lac d'Annecy, il inclut les banlieues de Pringy, Argonay, Saint-Martin-Bellevue au nord, les stations de Veyrier-du-Lac, Menthon-Saint-Bernard et Talloires au sud. Bluffy (250 Bluffétiens, 374 ha dont 218 de bois) est juste un peu au-dessus de Menthon, à 640 m, et garde le col de même nom (630 m) qui donne accès à l'est à la haute vallée du Fier; elle n'avait pas 100 hab. en 1954 et en a gagné plus de 50 entre 1999 et 2004. Alex (800 Alexois, 1 702 ha dont 762 de bois), 10 km ESE d'Annecy-le-Vieux, tourne le dos au lac et se tient aux abords de la vallée du Fier sur la route de Thônes, à 692 m. Le village a un musée au château d'Arenton (fondation Salomon d'art contemporain) et une zone artisanale avec un atelier de meubles de cuisine Fournier, du groupe Mobalpa (50 sal.); TSL (Thônes Sports Loisirs, 50 sal.) fabrique 220 000 paires de raquettes à neige par an; au château Folliet, à l'ouest du village, est installée l'école Montessori (ISMM) pour jeunes enfants. La commune n'avait encore que 270 hab. en 1975 (920 en 1856).

Dingy-Saint-Clair (930 Dingiens, 3 412 ha dont 900 de bois) est de l'autre côté du Fier, dans un grand vallon, à 594 m. Son finage, très accidenté, monte au nord jusqu'à la Tête du Parmelan (1 832 m) qui domine directement le village et a reçu un refuge (Chalet Dunant), et vers l'est sur les plis des Bornes, par la croupe du mont Teret, jusqu'à la Tête Ronde (1 863 m). Un site de parapente domine les hautes gorges d'Ablon, creusées dans un synclinal pincé entre les monts du Teret et de la Tête Ronde, et d'où sort la Filière; plusieurs grottes trouent le massif. La commune accueille une petite fabrique de mobilier métallique de bureau (Feralp, 45 sal.); sa population avait chuté de 1 200 hab. en 1856 à 430 en 1975, mais augmente depuis et a gagné plus de 250 hab. de 1999 à 2005 (+28%).

Nâves-Parmelan (890 Naverois, 539 ha dont 211 de bois), 4 km ENE d'Annecy-le-Vieux à 640 m, porte depuis 1935 le nom du massif du Parmelan qui la domine, mais dont elle n'atteint pas le sommet; sa population croît tranquillement depuis les années 1920 (260 hab.) mais n'a gagné que 6 habitants de 1999 à 2006. Tout au NE du canton, Charvonnex (780 Charvonnois, 471 ha), au bord de la Filière à 9 km au nord du chef-lieu à 560 m, a une gare et une entreprise de traitement de déchets (Ortec, 60 sal.); elle n'a plus que 5 exploitations agricoles; mais sa population augmente régulièrement depuis les minima de 1921 (320 hab.) et 1954 (340); elle a gagné plus de 100 hab. de 1999 à 2004.