Antony

61 300 hab. (Antoniens) dont 710 à part, 956 ha, sous-préfecture des Hauts-de-Seine. La commune mord sur le parc de Sceaux au nord: la station RER du Parc de Sceaux est sur le territoire d'Antony, ainsi que la partie méridionale du parc sur 60 ha avec ses installations de sports; elle va au sud jusqu'aux abords du parc Descartes de Massy. Elle a pour axe NNE-SSO la N 20, sur la vieille voie vers le Sud-Ouest de la France. Au nord, le grand carrefour de la Croix de Berny est au croisement de la N 20 et de l'axe A 86 (vers Créteil)-N 385 (vers Versailles); il est connu pour son vélodrome.

Le territoire communal dépasse à l'ouest, dans le quartier des Bas Graviers, la Coulée Verte qui suit le tracé recouvert de la LGV et s'accompagne du parc de la Noisette, dans le vallon du ruisseau des Godets, petit affluent de la Bièvre. Dans la vallée de celle-ci, de direction SO-NE, s'alignent un bassin de retenue, des installations de sports et de jeux et le parc Heller (10 ha), de part et d'autre de la Ferme d'Antony; au-delà du château de Sarran, la Bièvre passe en souterrain. Les deux lignes B et C du RER traversent la commune et convergent vers le sud-est au ras du Grand Ensemble d'Antony. La première offre 5 stations: Parc de Sceaux, La Croix de Berny, Antony au centre-ville, Fontaine-Michelon, les Baconnets. La seconde utilise le tracé du chemin de fer de la Grande ceinture stratégique; la gare du Chemin d'Antony, à l'est, y a été ouverte aux voyageurs en 1977.

Le Grand Ensemble des années 1960 est classé en «zone urbaine sensible» et «zone de rénovation urbaine» de 5 000 hab. sur 78 ha. La vaste zone industrielle des Morins et de Bellevue s'étend au sud-est. La sous-préfecture est proche du parc de Sceaux, au nord du centre-ville. Antony abrite depuis 1956, au nord-est, le siège du Cemagref (130 personnes), ex-Centre d'études du machinisme agricole, du génie rural et des eaux et forêts, devenu Institut de recherche pour l'ingénierie de l'agriculture et de l'environnement en conservant son ancien sigle. Elle offre un clocher du 13e s., un bâtiment de l'ancienne manufacture royale des cires, un atelier-musée historique avec des expositions d'art dans un petit château du Second Empire au parc Bourdeau en plein centre-ville.

Antony accueille depuis 1982, au nord-est près de la gare du RER C, l'établissement public de santé Érasme qui dispose de 116 places en psychiatrie; l'hôpital privé d'Antony (160 lits), ouvert en 2002 et résultant de la fusion de cliniques, qui emploie 750 salariés et 250 médecins; et deux établissements pour handicapés et un centre d'aide par le travail. Elle a 5 collèges publics et un privé, un lycée général et un lycée professionnel publics avec école hôtelière (Léon Jouhaux, au sud), un lycée privé, et une résidence universitaire de 1 600 chambres et 500 appartements.

Le siège des affaires industrielles du groupe Sanofi emploie 2 000 personnes à la Croix de Berny. Les principaux établissements de production sont une fabrique de matériel Air Liquide Médical (100-200 sal.), les produits d'étanchéité Icopal du groupe Siplast (100-200 sal.), l'électronique hertzienne L'Hotellier (50-100 sal.) et les cartes électroniques Stae (50-100 sal.), le matériel de vidéosurveillance ADT Sensormatic (50-100 sal.), les additifs chimiques Adisseo pour aliments du bétail (groupe China National Blue Star, 100-200 sal.) et les colles Cegecol (50-100 sal.) du groupe Akzo, les réseaux pour fluides Parenge (Parisienne d'entreprises générales) du groupe Vinci par Sogea (100-200 sal.), la plâtrerie Stabi Ciam (50-100 sal.).

Dans le secteur tertiaire se signalent dans l'immobilier Pierre et Lumières (100-200 sal.) et Foncia (100-200 sal.), plusieurs supermarchés, les négoces d'électronique Siemens (200-500 sal.), Drager Medical (200-500 sal.) et Enerdis (50-100 sal.), et d'équipements pour automobiles ZF (50-100 sal.), plus les services aux libraires Ebsco (100-200 sal.). La proximité relative de Rungis a attiré les négoces de fruits et légumes Pomona (200-500 sal., dont le siège), Sicaer (100-200 sal.), Savo (50-100 sal.) et d'alimentation Dacobello (50-100 sal.). Antony reçoit aussi les nettoyages Sogepark (100-200 sal.) et Apronet (50-100 sal.), le gardiennage Olips (50-100 sal.) et le siège du rugby du Racing-Club de France (50-100 sal.) ainsi que le siège des messageries Chronopost.

L'arrondissement a 380 400 hab., 12 cantons, 12 communes, 4 892 ha. Le canton n'a que 43 200 hab., une partie de la commune relevant du canton de Bourg-la-Reine. La commune d'Antony n'avait encore que 1 300 hab. au milieu du 19e s., 3 000 en 1901; elle avait déjà atteint 19 800 hab. en 1936. Puis sa population a fait un bond, passant de 24 500 hab. en 1954 à 46 400 en 1962, avec l'arrivée de rapatriés d'Afrique du Nord; elle s'est stabilisée après 1968 vers 56 000 hab., puis a connu une légère reprise (ou de meilleurs recensements) à partir de 1999. Sa municipalité est de droite depuis 1983 et fut le fief de P. Devedjian, maire de 1983 à 2002. Le maire est Jean-Yves Sénant (UMP), ancien cadre financier de la Sncf, également conseiller régional; le conseiller général est également de droite (Jean-Paul Dova, UMP).