Aquitaine (province)

ancienne province dont les contours ont souvent fluctué, et dont le nom a été repris pour désigner la région administrative dessinée autour de Bordeaux et devenue collectivité territoriale.

L'origine du nom est probablement dans l'idée d'eau (aqua) associée aux fleuves et peut-être à l'océan. Aux débuts de l'époque romaine, le nom désignait plus ou moins l'espace entre Pyrénées et Garonne. Il a été étendu jusqu'à la Loire sous Auguste: on distinguait alors l'Aquitaine Première avec Bourges pour chef-lieu, l'Aquitaine Seconde entre Loire et Gironde (chef-lieu Saintes puis Bordeaux), et au sud la Novempopulanie avec Eauze pour chef-lieu. Les Wisigoths, puis les Francs et Charlemagne, ont utilisé le nom pour tout l'espace entre Loire, Cévennes et Pyrénées.

Au 10e siècle, on distinguait un duché d'Aquitaine au nord de la Dordogne, avec Poitiers pour chef-lieu, et le duché de Gascogne autour de Bordeaux; puis le premier l'a emporté, et l'Aquitaine, étendue jusqu'aux Pyrénées, est devenue anglaise en 1152, et l'est restée durant trois siècles, jusqu'à la bataille de Castillon en 1453. Le nom a été moins employé à partir du 13e s.; il n'en reste pas moins prestigieux.

Les géographes ont ensuite désigné comme bassin d'Aquitaine, ou bassin Aquitain, l'espace de terrains sédimentaires compris entre les Pyrénées et le Massif Central, axé sur la Garonne; la région actuelle ne correspond qu'à la partie occidentale de ce bassin, augmentée de l'extrémité occidentale des Pyrénées.