Aramits

700 hab. (Aramitsiens), 2 955 ha dont 900 de bois, chef-lieu de canton des Pyrénées-Atlantiques dans l'arrondissement d'Oloron, à 14 km SO de la ville, sur la r. Vert, dans le Barétous; fromagerie; parcours et attractions (Aventure Parc). La population est à peu près stable depuis 1950. Les Aramits furent une famille d'abbés laïcs du village, dont a tiré parti Alexandre Dumas dans Les Trois Mousquetaires. Le village est le siège de la communauté de communes de la Vallée du Barétous (6 communes, 3 200 hab.). Elle avait 1 300 hab. autour de 1840 et s'est dépeuplée jusque vers 1950 avant de stabiliser à peu près le nombre de ses habitants. Elle a gagné une quarantaine d'habitants de 1999 à 2008.

Le canton d'Aramits inclut la commune d'Arette, qui atteint la frontière à la Pierre Saint-Martin: il a 3 200 hab. pour 6 communes et 21 010 ha (dont 7 541 de bois), pour axe la vallée du Vert, et il correspond sensiblement au Barétous. Au SO, à 3 km, Lanne-en-Barétous (510 Lannais, 4 148 ha dont 1 515 de bois), dont un hobereau, Isaac de Portau, aurait inspiré à Alexandre Dumas le personnage de Porthos, a un site de vol libre au pic d'Aiguebelle (795 m) et son finage s'étire jusqu'au pic d'Issarbe (1 559 m), accessible par la route et où se pratiquent des sports d'été et d'hiver; chasse à la palombe au filet, village de vacances. Le nom de la commune était seulement Lanne jusqu'en 1989; elle a eu plus de 1 400 hab. autour de 1840 et s'est dépeuplée jusqu'en 1999.

Ance (260 Ançais, 1 012 ha dont 246 de bois), 6 km en aval d'Aramits au bord du Vert, s'étend des deux côtés de la vallée; grotte et camp préhistorique avec monolithes dit du Jardin des fées sous le soum d'Aulis à l'est. Féas (440 hab., 1 372 ha dont 273 de bois) est juste en aval d'Ance sur la rive gauche du Vert; son habitat est très dispersé. Issor (250 hab., 2 300 ha dont 476 de bois) est un peu à part à l'est d'Arette: son finage n'appartient pas au bassin du Vert mais à celui du Gave de Lourdios qui rejoint le Gave d'Aspe à Lurbe-Saint-Christau; il culmine à 1 206 m au sud-est. Issor a eu 940 hab. en 1846 et s'est dépeuplée jusqu'en 1975.

Les mousquetaires béarnais

Quatre personnages béarnais, vivant sous le règne de Louis XIII, ont pu inspirer Alexandre Dumas et les érudits locaux se sont fait fort d'en retrouver la trace. Tréville était né à Oloron, de Jean de Peyrer et Marie d'Aramis; il fut commandant de mousquetaires et maréchal sous le nom de comte de Troisvilles, fit construire le château qui existe toujours à Trois-Villes, racheta des droits de justice et d'impôts de la vicomté de Soule et mourut en 1672 à l'âge de 74 ans. Henry d'Aramis, né vers 1620 de Charles d'Aramis et Catherine de Raghue, vivant au château de Labadie à Aramits, fut marié à une châtelaine d'Arette et servit dans les mousquetaires. Isaac de Porthau, alias Porthos, aurait reçu la seigneurie de Lanne en récompense de ses services dans le même corps. Armand de Sillègue, seigneur d'Athos près de Sauveterre-de-Béarn, était le neveu de Troisvilles; il est mort en 1643 au cours d'un duel où il prêtait main-forte à d'Artagnan; le château familial existait encore en 1943, quand il brûla. (http://www.aramits.fr/a_historiq.htm)