Arc-lès-Gray

2 710 hab. (Arcois), 1 210 ha dont 256 de bois, commune du département de la Haute-Saône dans le canton de Gray, sur la rive droite de la Saône juste face à Gray, dont elle est une banlieue, surtout industrielle. Les principaux établissements sont l’usine de machines agricoles John Deere (430 sal.); les moteurs électriques pour volets roulants Simu (280 sal.), société née à Gray en 1952; les carrosseries de la Société Métallurgique de Gray (170 sal., citernes); la confection féminine du Val de Saône (CVS, 80 sal.); travaux publics TPRE (20 sal.); supermarché Casino (55 sal.), centre d’aide par le travail de l’Adapei (55 places); transports BBC (30 sal.). Un temps réunie à Gray (1806-1827), la commune a vite repris son indépendance sous le nom d’Arc, qu’elle n’a finalement complété qu’en 1962. Sa population avait déjà atteint 2 800 hab. en 1875 et a assez peu évolué depuis, passant par un maximum de 3 200 hab. en 1982; elle a perdu 250 hab. de 1999 à 2008.