Arromanches-les-Bains

620 hab. (Arromanchaux), 137 ha, commune du Calvados dans le canton de Ryes à 10 km au NE de Bayeux, sur le littoral. Déjà libéré par terre dès le 6 juin 1944, Arromanches devint un haut lieu du Débarquement en recevant un immense port artificiel de 8 km édifié en caissons flottants (mulberries) du 7 au 17 juin, pour soutenir la logistique du débarquement; il en reste de nombreux éléments. En hommage, un porte-avions français reçut plus tard le nom de la commune. Le village est au contact des falaises rocheuses (falaise Winston Churchill) et de la longue plage dite depuis Gold Beach; il est très fréquenté en été. Un Musée du débarquement occupe un belvédère assorti d'un «Circorama» nommé Arromanches 360, où 9 écrans présentent un film du débarquement (Le Prix de la Liberté) dans une salle circulaire, à l'instar des installations du Futuroscope et d'Eurodisney. Mais le choix d'ajouter les-Bains au nom d'Arromanches en 1897 montre que le village avait insisté bien auparavant sur ses atouts pacifiques.

Un peu au large d'Arromanches se trouve le haut fond du Calvados, qui a donné son nom au département. La population de la commune augmente depuis le minimum des années 1930 (vers 260 hab.)et s'est accrue de 60 hab. entre 1999 et 2008. La commune a 180 résidences secondaires (36% des logements) et un camping de 130 places, quatre petits hôtels (70 chambres en tout). Une partie des équipements balnéaires est dans le finage de la commune voisine de Tracy-sur-Mer.