Asnières-sur-Oise

2 500 hab. (Asniérois), 1 407 ha dont 661 de bois, commune du Val-d'Oise dans le canton de Viarmes, juste à l'ouest du chef-lieu. Le territoire communal est bien bordé par l'Oise dans l'angle nord-ouest, mais le village, au pied du plateau, est à 2 km de la rivière. La pointe sud-ouest monte jusqu'à 200 m sur le massif forestier de Carnelle. Le patrimoine comprend le château de Touteville (13e, 16e et 18e s.) et une église des 12e-13e et 17e s.; surtout, au nord-est, une vaste extension de la commune englobe l'ancienne abbaye de Royaumont, fondée en 1228. Elle est devenue un centre de rencontres renommé, sous l'égide d'une Fondation créée en 1964, et complétée par une spécialité de musique vocale; elle conserve des bâtiments des 13e et 18e s., et un vaste parc avec étangs dans la plaine de confluence de l'Oise, de l'Ysieux et de la Thève, celle-ci fixant la limite nord de la commune — et de la région. Sur la Thève, le gros hameau de Baillon, à la lisière de la forêt de Chantilly, conserve des jardins du parc de l'ancien château de Baillon, avec des pièces d'eau et le grand bois de Baillon; un centre de loisirs est au bord de l'Ysieux. La commune avait plus de 1 100 hab. au début du 19e s., et 1 000 en 1954; sa croissance est postérieure, les 2 000 hab. ayant été passés vers 1980.