Attaques (Les)

2 000 hab. (Attaquois), 2 081 ha, commune du Pas-de-Calais dans le canton de Calais-Centre, 8 km au SSE de Calais. Le nom vient d’estaque, donc pieu ou pilotis. Elle est traversée par le faisceau formé par l’A 26, la N 43, le canal de Calais à Saint-Omer, la voie ferrée Calais-Lille (gare) et, au sud, par les canaux du Vinfilet et de la Rivière du Haut-Banc. La commune a été créée en 1835 à partir de Marck, avec 1 200 hab. Elle a dépassé 1 800 hab. au début du 20e s., puis a fluctué légèrement autour de ce niveau ; elle a gagné 170 hab. depuis 1999. Son habitat est dispersé en plusieurs hameaux, dont à l’est le Pont d’Ardres sur le canal de Saint-Omer, et les Cappes, où ont été fouillés des restes de l’ancienne abbaye de la Capelle (1090-1346); fabrique d'équipements d'emballage Équilibre (35 sal.), nettoyages ISS (450 sal.) et Derichebourg (150 sal.).