Auberive

200 hab., 7 064 ha dont 5 385 de bois, chef-lieu de canton de la Haute-Marne dans l'arrondissement de Langres, 27 km au SO de la ville dans la haute vallée de l'Aube, qui est à peine encaissée dans le plateau de Langres. La commune a une ancienne abbaye cistercienne du 12e siècle avec palais abbatial, vieilles rues, promenade, et une forêt domaniale de 5 416 ha. Son territoire inclut à l'est les sources de l'Aube et monte jusqu'à 503 m. Sa population n'a cessé de diminuer; elle avait dépassé 1 000 hab. en 1876 et en avait encore 400 en 1950. Auberive anime une communauté de communes des Quatre-Vallées (Marne) (21 communes, 1 600 hab.).

Le canton a 1 600 hab., 20 communes et 33 366 ha; très boisé (17 262 ha), il est limitrophe du département de la Côte-d'Or et s'étend sur le plateau de Langres; au SO, il est traversé par la vallée de l'Ource, au nord par celle de l'Aujon depuis sa source. À 9 km au sud d'Auberive, la réserve naturelle de Chalmessin (124 ha) a été délimitée en 1993 dans la commune de Vals-des-Tilles (170 hab., 3 689 ha dont 1 380 de bois); celle-ci vient d'une série de fusions de 1972 et 1973 entre Chalmessin, Villemervry, Lamargelle-aux-Bois, Musseau et Villemoron, toutes très petites communes; elle est à la source de la Tille de Villemervry.

Non loin dans l'angle SO du canton, Poinson-lès-Grancey (65 Poinsonnais, 1 168 ha dont 399 de bois) et Poinsenot (50 hab., 726 ha dont 383 de bois) se partagent les sources de l'Ource, dont la vallée est empruntée par la voie ferrée d'Is-sur-Tille à Châtillon-sur-Seine et Troyes. À 9 km NO d'Auberive dans la vallée de l'Aube, Rouvres-sur-Aube (105 Rouvrois, 2 018 ha dont 1 385 de bois) cache l'escalier de la cascade pétrifiante d'Étuf, l'un des sites renommés du département.