Audenge

5 800 hab. (Audengeois), 8 209 ha dont 4 572 de forêt, chef-lieu de canton de la Gironde dans l’arrondissement de Bordeaux. C’est une active station balnéaire et ostréicole du bassin d’Arcachon oriental, à 45 km SO de Bordeaux; petit port de plaisance, collège public, maison de retraite; horticulture (Atlantic Lys, 35 sal.). Sa population était d’environ 1 300 hab. avant les années 1930, qui ont vu le début de la croissance; puis 2 000 hab. en 1954, 2 500 en 1975, 3 000 en 1990. Le mouvement s’est accéléré: le nombre d’habitants est monté à 4 000 en 1999 et s'est encore accru de 1 800 hab. en 2008, soit + 45%!

Le territoire communal s'étend loin dans les Landes perpendiculairement à la côte NE du bassin d'Arcachon, sur 16 km; grande agriculture à cercles d'irrigation à Lubac. Le château de Certes (18e s.), à la tête d'un domaine de 400 ha, «espace naturel sensible» et protégé, relève du Conservatoire du littoral et l'on y pratique la pisciculture; visites.

Le vaste canton d'Audenge (61 940 ha) a 55 200 hab. (44 200 en 1999) pour 8 communes, dont 41 627 ha de forêt. Il est entièrement dans la forêt landaise, à l'exception des rivages. À l'ouest, il bénéficie de plus de 20 km de côte atlantique. Sa moitié nord s'étend sur la rive septentrionale et occidentale du bassin d'Arcachon et englobe tout le Cap-Ferret, les communes de Lège-Cap-Ferret, Andernos-les-Bains, Arès et Lanton (v. ces noms). Sa moitié sud, avec le chef-lieu, est dans le Parc des Landes; elle inclut à l'est Marcheprime, au sud Biganos, Mios et son carrefour autoroutier et va jusqu'à la gare de Caudos (commune de Mios); aérodrome à Andernos.