Aure (vallée d')

vallée et contrée au sud-est des Hautes-Pyrénées, formant une unité naturelle et historique entre Bigorre à l'ouest et Comminges à l'est. Elle est drainée par la Neste d'Aure, neste étant ici le torrent, équivalent de gave à l'ouest. Elle comporte au nord un secteur très accidenté et étroit où la Neste passe en défilé entre de très étroits bassins d'ombilic glaciaire où se sont établies Sarrancolin en aval, Arreau au milieu. À partir d'Ancizan la plaine s'élargit un peu jusqu'à Vielle-Aure et Saint-Lary. Au-delà vers le sud, le relief s'élève mais le bassin s'élargit et se découpe en plusieurs vallées (Rioumajou, Moudang, Saux, Géla, Badet, Couplan, Espiaube) descendant de la crête frontière ou du massif du Néouvielle.

Les points culminants du fond d'Aure sont dans le Néouvielle (3 091 m au Néouvielle, 3 192 m au pic Long), et aux deux extrémités de la crête frontière (Troumouse 3 085 m, Lustou 3 023 m). La haute vallée d'Aure inclut les grands lacs du Néouvielle aménagés ou créés pour la production électrique (Cap-de-Long, Orédon, Oule, Aubert et Aumar) et le vaste ensemble de pistes de ski qui a fait la notoriété de la station de Saint-Lary. Bien qu'une part des eaux du Néouvielle soit dirigée vers la centrale de Pragnères sur le gave de Pau, plusieurs usines hydroélectriques tournent en vallée d'Aure: Fabian et Éget (Aragnouet), Maison-Blanche et Saint-Lary (Saint-Lary-Soulan), Guchen.

La vallée d'Aure et les stations sont accessibles par la route depuis Lannemezan, et cette route mène en Espagne par le tunnel d'Aragnouet-Bielsa, seule traversée routière des Hautes-Pyrénées, ce qui conforte la fréquentation estivale. Elles sont aussi accessibles transversalement par la Route des Cols, entre l'Aspin à l'ouest et le Peyresourde à l'est. La vallée d'Aure dans son ensemble, définie par les cantons d'Arreau et Vielle-Aure, compte 33 communes et 5 800 hab., contre 9 600 en 1876; et deux tiers de résidences secondaires dans les logements en propriété. La vallée du Louron, au SE, est une annexe de la vallée d'Aure, mais assez autonome, formant canton à part (15 communes et 1 000 habitants seulement), avec sa propre station de neige (Val Louron).

Il existe une race de brebis d'Aure et de Campan, issue de souche locale et de mérinos, qui aurait environ 10 000 têtes. La communauté de communes d'Aure réunit 9 communes et 1 900 hab. sur 9 000 ha et siège à Arreau. La communauté de communes de la Haute Vallée d'Aure réunit 10 communes et 1 300 hab. autour de Vielle-Aure. La communauté de communes des Véziaux d'Aure est un autre groupement intercommunal des Hautes-Pyrénées reprenant le nom d'une ancienne association de villages de la moyenne vallée d'Aure; elle siège à Grézian et compte 1 350 hab.