Austerlitz

pont, quai, gare et voies de Paris. Le pont d'Austerlitz de 1806, alors en fer, refait en pierre en 1855 et élargi en 1887, a 200 m de long; d'abord pont du Jardin des Plantes, il a été nommé en commémoration de la victoire napoléonienne d'Austerlitz (actuellement Slavkov en République Tchèque) du 2 décembre 1805. C'est à partir de lui que les autres constructions et voies ont été nommées. La gare d'Austerlitz est l'ancienne tête de ligne du Paris-Orléans des frères Pereire, ouverte en 1840 et reconstruite en 1867; elle a longtemps desservi les liaisons vers Toulouse et Bordeaux mais a perdu une grande partie de son trafic au profit de la gare Montparnasse et n'est pas raccordée à une ligne à grande vitesse. Dernière des six grandes gares de Paris par le trafic, elle voit passer 31 millions de voyageurs par an et dispose de 21 voies à quai; traversée par la ligne 5 du métro dans sa partie aérienne, terminus de la ligne 10, elle abrite aussi une gare du RER C. Le viaduc d'Austerlitz (1904), courbe, permet à la ligne 5 du métro de franchir la Seine entre les stations Gare d'Austerlitz (1904) et Quai-dela-Râpée. Le quai d'Austerlitz, ancien quai de l'Hôpital rebaptisé en 1832, longe la Seine, rive gauche, sur 900 m, du pont de Bercy au pont d'Austerlitz. Le port d'Austerlitz s'étire le long du quai. Proche de la gare mais dans le 5e arrondissement, donnant dans la rue Nicolas Houel qui elle-même débouche sur le boulevard de l'Hôpital, la villa d'Austerlitz est une voie privée de 1932. La rue d'Austerlitz est une petite rue du 12e arrondissement, certes proche du pont, mais qui n'y parvient pas: elle joint la rue de Bercy à la rue de Lyon; elle a été nommée en 1896 et fut auparavant passage d'Orient, puis passage d'Austerlitz.