Auterive

9 200 hab. (Auterivains), 3 654 ha, chef-lieu de canton de la Haute-Garonne dans l’arrondissement de Muret, 20 km au SE de Muret de part et d’autre de l’Ariège. La commune se partage entre collines du Terrefort à l’est et plaine de l’Ariège à l’ouest. L'ancien bourg est sur la terrasse de rive droite du fleuve, mais la croissance s'est également répartie sur les deux rives. La proximité relative de Toulouse (33 km) a multiplié les petits ateliers et fait croître la population communale, qui était déjà toutefois de 3 000 hab. vers 1960, plus de 5 000 en 1975; elle a augmenté de 2 600 hab. (+39%) entre 1999 et 2009.

La ville a un collège public, une maison de retraite (Belles Rives, 55 sal.). La N 20 et la voie ferrée vers l’Ariège desservent le bourg, qui avait reçu une manufacture de drap au 18e s.; ses bâtiments ont été transformés en hôtellerie, mais les zones d’activités en aval du bourg se sont beaucoup étendues: quatre parcs totalisent 146 ha, avec centre d’affaires et hôtel d’entreprises. Auterive est le siège de la communauté de communes de la Vallée de l’Ariège (8 communes).

Auterive a un supermarché Carrefour (70 sal.), une fabrique de peintures Reca (80 sal.); traitements de surfaces Procolor (65 sal.), matériels électriques HBF (140 sal.), mécanique Noval (25 sal.), menuiserie-miroiterie Labastère (25 sal.), huiles et graisses Soleval (30 sal.); conditionnement à façon Altariva-Ymca (25 sal.); constructions des Demeures d'Occitanie (25 sal.), maçonnerie Pérusin (20 sal.); gardiennage Lancry (100 sal.), nettoyages TFN (960 sal.) et OSN (580 sal.).

Le canton a 20 000 hab. (15 500 en 1999), 11 communes, 15 008 ha dont 928 de bois; la vallée de l’Ariège lui sert d’axe, mais à l’ouest la vallée de la Lèze s’ouvre largement dans les collines. Beaumont-sur-Lèze (1 550 Beaumontais, 2 631 ha dont 240 de bois), à 27 km de Toulouse, y conserve quelque autonomie de services et de commerces; maçonnerie Renaille (25 sal.); de 1 500 hab. en 1861, sa population était descendue à moins de 800 en 1962, mais elle augmente depuis et s'est accrue de 120 hab. après 1999.

Plus près d’Auterive, 5 km au NO, Grépiac (1 000 Grépiacois, 818 ha), au bord de l’Ariège sur la rive droite, 7 km au NNO d’Auterive, a gagné 200 hab. de 1999 à 2009. Au nord du canton, la conurbation unissant Vernet et Venerque échappe plus nettement encore à l'autorité d'Auterive, et forme d'ailleurs une communauté de communes distincte. Miremont a également dépassé 2 000 hab.