Autunois

contrée autour d'Autun, qui vit des emplois du chef-lieu et d'une activité agricole dominée par l'élevage de charolais, et bénéficie d'une convergence de voies de circulation qui doit beaucoup à l'époque gallo-romaine. Une dépression topographique a été largement dégagée dans les terrains permiens en bordure du massif du Morvan, et elle est drainée par l'Arroux; elle est passablement boisée; on y a exploité des schistes bitumineux et même du charbon et du fer à Couches et Épinac. Le bassin d’emploi d’Autun est évalué à une soixantaine de communes et 7 cantons, 40 000 hab., 130 000 ha, et 14 000 emplois; sept parcs d'activités ont été aménagés, trois à Autun, les autres à Épinac, Étang-sur-Arroux, Mesvres et Saint-Forgeot. La communauté de communes de l'Autunois groupe 21 communes (23 800 hab.) autour du chef-lieu. Le pays Autunois-Morvan rassemble 61 communes (dont 55 regroupées en 5 communautés) du nord-ouest de la Saône-et-Loire autour d'Autun (46 000 hab., 1 400 km2).