Avesnois

contrée autour d'Avesnes-sur-Helpe. Ses contours sont fort mal définis, en partie parce que son extension entre en concurrence avec la Thiérache, dont l'image est très forte. Au sens moyen, l'Avesnois entoure Avesnes sur une quinzaine de kilomètres de rayon. Au sens restreint, il se limite à la moitié de ce cercle qui est au nord de l'Helpe, laissant le sud à la Thiérache. Au sens large, il englobe la quasi-totalité de l'arrondissement d'Avesnes-sur-Helpe.

C'est bien ainsi que l'entend le parc naturel régional de l'Avesnois. Créé en 1998, le parc englobe 129 communes (plus 5 associées) sur 124 545 ha, et compte 130 000 hab. Seul le petit bassin industriel de Maubeuge lui échappe dans l'arrondissement. Il est divisé en sept entités paysagères: le Plateau quercitain autour du Quesnoy au nord-ouest; le Bavaisis autour de Bavay; la Forêt de Mormal autour de Landrecies; la Sambre en deux morceaux autour de Berlaimont et entre Maubeuge et la Fagne de la Solre; la Thiérache au sud d'Avesnes-sur-Helpe; l'Avesnois au nord - ici pris au sens restreint -; le pays de la Solre (ou Fagne de la Solre) au nord-est autour de Solre-le-Château; la Fagne de Trélon autour de Trélon au sud-est. La Maison du Parc est à Maroilles.

Le parc comprend six réserves: des monts de Baives, des étangs de Milourd (à Anor), du bois d'Encade, du bocage de Marache, la carrière du Parcq à Étrœungt, les étangs forestiers de la Fagne. Il est d'une grande richesse végétale car il associe le massif ardennais et ses premières bordures sédimentaires, contient une profusion de maisons et d'oratoires en «pierre bleue». Celle-ci est un calcaire primaire d'âge dévonien moyen (givétien), dont un Centre artisanal se tient à Wallers-Trélon, regroupant en fait les sociétés GCA (Groupement des carrières de l'Avesnois) et Bocahut, qui exploitent 5 carrières; Marbaix fête aussi la pierre bleue. L'Avesnois propose cinq écomusées (Fourmies, Wallers-Trélon, Felleries, Trélon et Sains) et se distingue par quelques autres spécialités, dont la plus connue est le fromage de maroilles, et par la survivance d'une quarantaine de kiosques à musique. La forêt occupe plus de 20% du territoire du Parc, et 82% de ses exploitations agricoles sont orientées vers l'élevage. Le nombre d'emplois y est en baisse, ainsi que la population.

La communauté de communes Sambre-Avesnois groupe 10 communes et 22 600 hab. et siège à Berlaimont. La communauté de communes du pays d'Avesnes rassemble 16 communes et 17 200 hab., et siège à Avesnes-sur-Helpe. La communauté de communes du Nord-Est Avesnois est un autre groupement intercommunal du département du Nord qui réunit 3 communes et 3 300 hab. et siège à Cousolre. Ces communautés participent au pays Sambre-Avesnois. En revanche, la statistique agricole ignore l'Avesnois, partagé entre une «petite région agricole» du Hainaut et une de la Thiérache.