Avize

1 780 hab. (Avizois) dont 230 à part, 762 ha dont 285 de bois, chef-lieu de canton du département de la Marne dans l'arrondissement d'Épernay, 10 km au SE de celle-ci sur la côte des Blancs. Avize, dont les maisons dévalent le talus du plateau de Brie, est un des hauts lieux de la Côte des Blancs; on y cultive 268 ha de vignes d'AOC champagne, tout en chardonnay. C'est le siège de la coopérative Union-Champagne, fondée en 1966, qui emploie 70 personnes et groupe 1 800 récoltants, 1 200 ha, 40% du vignoble de la Côte des Blancs et 17% des grands crus, pour une production de plus de 10 millions de bouteilles dont 60% de moût livré aux grandes maisons, 20% vendus sous le nom des adhérents et 20% en nom propre (marques Orpale et de Saint-Gall). On trouve aussi à Avize, entre autres, les champagnes Koch (50 sal.), Waris (25), Deregard-Massing, Prin, Varnier-Fannière et des vignes de Moët, Mumm, Roederer, Veuve Clicquot, etc.

Au total, la commune a plus de 200 exploitants agricoles (90 professionnels, 350 emplois) pour 520 ha, dont moins de 90 en labours; c'est l'une des toutes premières communes de la Marne pour le nombre d'agriculteurs, avec Ay et Vertus (350 «plein temps»); jadis, il s'y trouvait de nombreux tonneliers, ainsi que des carrières et une tuilerie. La commune est un actif centre de services, bien équipé, doté d'un collège public et d'un lycée viticole avec formation d'adultes et d'apprentis, plus une maison de retraite publique. La population communale a toutefois baissé depuis 1968 (2 000 hab. sdc), et elle avait atteint 2 800 hab. en 1906.

Le canton a 9 700 hab. (9 300 en 1999), 18 communes et 15 531 ha; il s'étend perpendiculairement à la côte d'Île-de-France, mais sa grande affaire est bien le vignoble de la côte des Blancs. Au sud d'Avize, Oger (590 Ogiats, 1 506 ha dont 415 de bois) et Le Mesnil-sur-Oger (1 250 Mesnilois, 791 ha) rivalisent comme grosses communes viticoles. Oger compte 400 ha de vignes AOC, tout en chardonnay, et de nombreux producteurs de champagne, deux coopératives vinicoles; le village, fleuri (quatre fleurs), s'orne de girouettes, fontaines et lavoirs; musée des Traditions du mariage dans une maison de champagne. Le Mesnil a gagné 160 hab. entre 1999 et 2008; elle a aussi de nombreux producteurs de champagne dont Launois (20 sal.) et deux coopératives, 430 ha de vignes d'AOC champagne et un musée de la Vigne.

Au nord se distinguent Cramant (900 Cramantais, 537 ha dont 346 de vignes d'appellation), qui a une cave coopérative, et a perdu 20 hab. entre 1999 et 2004; maçonnerie Chelmas (40 sal.); Cuis (450 Cuitas, 827 ha), qui a perdu 40 hab. dans le même temps et cultive 174 ha de vignes; et même Chavot-Courcourt (390 hab., 442 ha) qui est déjà en banlieue d'Épernay et détient 124 ha de vignes AOC. Dans un vallon qui incise le plateau à 3 km à l'ouest d'Avize, Grauves (690 Graviots, 784 ha dont 337 de bois) y ajoute 187 ha de vignes, avec coopérative, et des carrières; elle est le siège de la communauté de communes des Trois Coteaux, qui rassemble 6 communes (2 200 hab.).

Mancy (260 Mancéens, 357 ha), juste au nord vers Épernay, cultive 186 ha AOC (coopérative); Monthelon (360 Montheloniers, 266 ha) exploite 103 ha de vignes AOC (coopérative) et a un petit aérodrome; Brugny-Vaudancourt (440 hab., 1 987 ha dont 1 082 de bois), 7 km au SO d'Épernay dans la vallée du Cubry, s'orne d'un château renaissance refait aux 16e et 18e s., qui accueille des activités culturelles; 78 ha de vignes d'appellation champagne.

La plus grande partie du canton, à l'ouest, est sur le plateau de Brie, très boisé; mais seules Villers-aux-Bois (260 Villerois, 511 ha dont 226 de bois) et Gionges (230 Giongeois dont 90 à part, 1 075 ha dont 326 de bois), au sud à 9 et 6 km SO d'Avize dans une clairière, sont de vrais villages de plateau; Gionges a une maison familiale rurale.

Côté nord-est, le canton déborde largement dans la plaine de craie et va jusqu'à la vallée de la Marne. Oiry (920 Oiryats, 1 076 ha, dont 88 de vignes), 7 km à l'est d'Épernay, est desservi par la N 3 et la voie ferrée de Paris à Strasbourg, sur laquelle se greffe un embranchement pour Sézanne; une grande zone industrielle de 80 ha accueille les usines de Saint-Gobain Emballages (150 sal., verrerie fournissant 140 000 t de verre par an, les trois quarts en bouteilles à champagne), ainsi que les ateliers Ravillon (matériel agricole, 40 sal.) et Valentin (muselets, 40 sal.), Marnaise de Chaudronnerie (20 sal.), le négoce de boissons Doquet (25 sal.), de petites entreprises dans l'emballage, les plastiques, le bâtiment, les silos de Champagne-Céréales; l'ancienne usine de céramique sanitaire de Villeroy et Boch, qui a employé plus de 200 personnes, a été reprise en réduction par les carreaux Parefeuille (70 sal., à l'italien Epoca Gemma). Oiry a aussi quelques vignes au SO (86 ha d'AOC) et des installations de la CAVE (services à la viticulture), notamment pour les traitements par hélicoptère; nettoyage urbain Sita Dectra (25 sal.), installations thermiques Serip (25 sal.), Sparnacienne de Constructions (30 sal.), transports Bouillon (60 sal.) et Pakette (25 sal.).

Plivot (760 Plivotiers, 1 260 ha), 2 km à l'est d'Oiry, abrite l'aérodrome d'Épernay (LFSW), qui dispose de deux pistes de gazon de 1 200 et 1 000 m; aéroclub et ULM. Plivot a gagné 120 hab. de 1999 à 2008.