Aydat

2 100 hab., 5 022 ha dont 1 700 de bois, commune du Puy-de-Dôme dans le canton de Saint-Amant-Tallende, 22 km au SO de Clermont-Ferrand, à 815 m d’altitude au bord du lac d’Aydat. C’est un haut lieu des volcans d’Auvergne, «station verte de vacances» dont le territoire inclut les puys de la Vache (1 142 m), de Montchal (1 094), de Vichatel (1 094), de Charmont (1 136), de la Rodde (1 127), les grandes Cheires Hautes issues des puys de la Vache et de Lassolas, la tourbière de l’ancien lac comblé de la Narse d’Espinasse dans un cratère, ainsi que la partie occidentale de la montagne de la Serre et le petit lac de la Cassière (14 ha, à 815 m) au nord-est. Maison du parc et château de Montlosier au pied du Montchal et de la Vache, à l’angle nord-ouest de la commune. Celle-ci est en nette croissance depuis 1968 (810 hab.) et a gagné 400 hab., presque un quart, de 1999 à 2008. Aydat est le siège du groupe d’action locale (GAL) Volcans d’Auvergne du programme européen Leader + (154 communes des deux départements du Cantal et du Puy-de-Dôme).

Le lac d'Aydat (65 ha), peu profond (15 m), est barré par une ancienne coulée volcanique; il avait appartenu à un industriel clermontois, puis a été acheté par Pierre Laval en 1943, avant d'être attribué après la Libération aux œuvres sociales de la police, qui ont équipé ses rives, bien pourvues pour les loisirs et très fréquentées.