Bailleul-sur-Thérain

2 150 hab. (Bailleulois), 950 ha, commune de l’Oise dans le canton de Nivillers, 12 km au SE de Beauvais et 5 km au sud de Bresles sur la rive gauche du Thérain. Elle a une usine métallurgique (Profilafroid, du groupe Averys ex-GPRI, 170 sal.) et un transporteur (Tenart, 50 sal.); ambulances Wallet (35 sal.); parc floral, château du 18e s. en brique avec parc. La population communale, lontemps figée autour de 700 hab., croît depuis les années 1930 et a encore gagné 400 hab. entre 1999 et 2008, dépassant ainsi pour la première fois les 2 000 habitants.

La bourgade est dominée par le mont César, butte-témoin de la côte d'Île-de-France montant à 137 m, donc d'un peu plus de 80 m de commandement, et qui a servi d'oppidum. Au pied de la butte, côté sud, s'étire le hameau de Froidmont; les restes de l'abbaye de ce nom sont un peu à l'est, à la limite de la commune d'Hermes et au bord des marais d'un côté, de la forêt de Hez de l'autre. L'oppidum, où l'on a trouvé des témoignages préhistoriques, dispute à son homologue de Sacy-le-Grand le discutable honneur de la reddition des Gaulois de Beauvais, les Bellovaques, en 51 avant notre ère.