Baisieux

4 500 hab. (Basiliens), 868 ha, commune du département du Nord dans le canton de Lannoy, 7 km au SE du chef-lieu à la frontière belge, sur la route de Lille à Tournai ; son nom viendrait de «bas lieux», les marais, dont on exploita la tourbe. Le gentilé est de simple commodité et n’a rien à voir avec un empereur, ou même une simple basilique. Elle a une gare sur la voie de Lille à Tournai. Le manoir d’Ogimont abrite un centre culturel. La ville a aussi une maison d’accueil spécialisée et conserve les bâtiments protégés de plusieurs anciennes usines.

D’une longue tradition d’industrie de la maille et des revêtements (l’ancien Balatum tirait son nom de Baisieux), il reste une usine de tapis et moquettes Sommer Needlepunch (120 sal.) et un Tissage de Baisieux (40 sal.). S’y ajoutent les produits chimiques des Raffineries Imperator (100 sal., graisses lubrifiantes), un supermarché Carrefour (75 sal.). La population communale a stagné vers 2 000 hab. entre 1850 et 1925, puis a commencé une croissance qui s’est un peu accélérée après 1975 ; elle a gagné 430 hab. de 1999 à 2010.