Balma

13 600 hab. (Balmanais) dont 310 à part, 1 659 ha, commune de la Haute-Garonne dans le canton de Toulouse-8, limitrophe de la commune de Toulouse à l’est, dans la plaine de l’Hers mort. La commune a participé assez tôt aux activités aéronautiques de Toulouse, avec notamment une station d’aérostiers et une soufflerie de l’Onera; elle avait 1 300 hab. en 1946, 3 300 en 1962, 7 800 en 1975; elle a augmenté de 1 000 hab. entre 1999 et 2009. Son urbanisation reste séparée de celle de Toulouse par les installations et les terrains de la vallée de l’Hers, un vide qui a permis le passage de l’autoroute des Deux-Mers, également rocade de l’agglomération.

L’aérodrome de Toulouse-Lasbordes (code LFCL) y occupe depuis 1930 la partie méridionale de la commune; utilisé à l’origine notamment pour les essais de l’usine Latécoère, doté d’une piste bitumée de 950 m et d'une gazonnée de 350 m, il sert à des essais ainsi qu’à la formation des élèves des écoles supérieures d’aviation de Toulouse, et il est ouvert au trafic civil; aéroclub. Une nouvelle zone d’activités a été installée sur une centaine d’hectares au nord de la commune (zac de Gramont), dans la plaine de confluence de l’Hers, de la Seillonne et de la Sausse, avec accès à l’autoroute d’Albi (A 68).

Le Centre d’essais aéronautiques de Toulouse (CEAT), qui dépend de la Direction générale de l’Armement, occupe 640 personnes à Lasbordes. La commune accueille le campus d’enseignement privé de Bissy, un collège public et un lycée privé. Elle a reçu de nombreuses entreprises, surtout du tertiaire, comme les bureaux et l’informatique de la Banque Populaire (470 et 300 sal.) et de la Société Générale (200 sal.) , de la BNP (75 sal.); services financiers Akerys (260 sal.), CA Consumer Finance (35 sal.), Oseo (35 sal.); comptabilité ECGE (20 sal.), immobilier IFB (60 sal.); informatique Celad (260 sal.), Hexakis (75 sal.), Synox (40 sal.), IDA (25 sal.), STCI (20 sal.), logiciels Agfa Healthcare (25 sal.), ingénierie Hades (50 sal.), Egis (40 sal.), Geosys (30 sal.), Ginger CEBTP (25 sal.); conseil Tibco Telecoms (25 sal.), sondages BVA (50 sal.), formation d'adultes CRP (30 sal.), voyages LCPA (30 sal.), publicité Pages Jaunes (210 sal.).

La production est représentére par une fabrique de matériel médical Pharmaset (75 sal.), la confection Bruno Saint-Hilaire (100 sal.), l'imprimerie Reliefdoc (30 sal.). Dans les commerces, négoces de pharmacie Alliance Santé (90 sal.) et Cerp (110 sal.), de droguerie Delzongle (70 sal.), de livres et journaux Socultur (45 sal.), de semences et fleurs G. Truffaut (45 sal.) et Sidoma (30 sal.); magasins Leroy-Merlin (180 sal.), Intermarché (100 sal.), Conforama (35 sal.), Darty (25 sal.). Dans le bâtiment, constructions Enpyco (80 sal.) et Sele (20 sal.), plâtrerie (Plâtriers Midi-Pyrénées, 50 sal.), travaux publics Exedra (130 sal.), Giesper (95 sal.), Société Hydroélectrique du Midi (110 sal.); nettoyages Hexa (60 sal.) et USL (65 sal.); transports Ducros (110 sal.).

Dans le même canton, Mons (1 470 hab., 732 ha), 7 km à l’est de Balma, a un établissement pour enfants (institut médico-éducatif, 120 sal.); la population vient de gagner 370 hab. de 1999 à 2009, soit 34%.