Bannalec

5 400 hab.( Bannalécois) dont 160 à part, 7 751 ha dont 638 de bois, chef-lieu de canton du Finistère dans l’arrondissement de Quimper, 33 km ESE de la préfecture, sur la voie ferrée de Lorient; nombreuses chapelles, deux allées couvertes au sud-ouest. Le nom vient du genêt (banaleg en breton). La commune est aux sources du Jet et elle est bordée au nord-est par le cours encaissé de l’Isole. Elle a un collège public et un privé, plusieurs ateliers, surtout agro-alimentaires: salaisons Tallec (170 sal., 4 500 t/an, cédées par le groupe Ducatel à deux repreneurs privés qui ont réussi à redresser la société), découpe de viandes Ster Goz du groupe Bernard (95 sal.); emballages plastiques Isobox (60 sal.), installation de réseaux Traouen (45 sal.), transports Atlantic Transcontainers (45 sal.); Intermarché (30 sal.). La population communale était en diminution depuis le maximum de 1926 (6 300 hab. sdc), mais aurait regagné 450 hab. entre 1999 et 2008.

Le canton a 9 900 8 900 hab., 3 communes, 14 951 ha dont 1 032 de bois; il est divisé en deux parties, séparées par une extension du finage de Rosporden vers le sud; la partie occidentale correspond à la commune de Melgven. La troisième commune est Le Trévoux (1 500 Trévoltois, 2 083 ha), 7 km au SE de Bannalec, An Treoù-Kernev en breton, dont la population reprend un peu depuis le minimum de 1975 (880 hab.), et qui avait eu plus de 1 600 hab. au début du 20e siècle; elle a gagné 330 hab. (29%) entre 1999 et 2008; quelques restes de mégalithes dans la commune.