Barbentane

3 800 hab. (Barbentanais), 2 713 ha dont 890 de bois, commune des Bouches-du-Rhône dans le canton de Châteaurenard, 9 km à l'ouest du chef-lieu. Elle est située à l'angle nord-ouest du département, riveraine du Vaucluse et du Gard, et au confluent réaménagé et endigué de la Durance et du Rhône. Le bourg est au bord de la plaine, où aboutit le canal des Alpilles. C'est un «village de caractère», où subsistent des restes d'un château épiscopal, dont la tour Anglica de 1365 (ancien donjon), deux portes, une église romane du 12e s., la maison des Chevaliers (13e et 16e s.) et le moulin à vent de Bretoule (18e s.). La commune a aussi des arènes, et un grand château de la fin du 17e s. aux marquis de Barbentane, avec parc du 18e s., et le château d'Andigné (19e s.). Le sud de la commune est accidenté par les reliefs de la Montagnette, qui y culminent à 162 m au Rocher Troué. Barbentane a de petites entreprises de fruits et légumes et de négoce, une maison familiale rurale. La population de la ville a légèrement fluctué au cours des deux derniers siècles, passant par un maximum de 3 200 hab. en 1866 et un minimum de 2 400 entre 1936 et 1954; elle a augmenté jusqu'en 1999 puis est restée stable en 2005.