Basque (Pays)

ensemble inclus dans les Pyrénées-Atlantiques, et formé de trois «provinces», Labourd à l'ouest (Ustaritz), Basse-Navarre au centre (Saint-Palais et Saint-Jean-Pied-de-Port), Soule à l'est (Mauléon, Tardets). Les trois provinces des Pyrénées-Atlantiques forment l'Ipharalde (Pays Basque du Nord). Le nom pour l'ensemble des Pays Basques est Euskal Herria (Pays Basque) ou Zazpiak Bat («sept en un») pour insister sur les sept provinces, trois en France et quatre en Espagne.

Outre le littoral au sud de l'estuaire de l'Adour, le Pays Basque, bien arrosé et pour cela très vert, est surtout fait de collines herbagères, où subsistent des bois et de grandes landes d'appropriation en partie collective (Hasparren, Mixe, Saint-Pée). Il est drainé vers l'océan par la Nivelle, vers l'Adour par la Nive, la Bidouze et le Saison. Le paysage est connu pour son habitat assez dispersé, ses maisons blanches à pans de bois peints en rouge ou en vert, à toits d'ardoises en Soule et de tuiles ailleurs, ses frontons de pelote, ses clochers trinitaires (en Soule) et ses églises à tribunes (en Labourd). La vie rurale a trouvé des formes de regain dans l'élevage laitier (les fromages de brebis sont réputés) et surtout dans l'accueil de retraités et de touristes. Des formes originales de culture (pelote basque, sports de force, chants, langue) subsistent. Mais, si le Labourd progresse de toutes parts, de nombreuses communes de Soule et de Basse-Navarre continuent à se dépeupler, sauf autour de Saint-Palais.

Il existe un pays officiel des Pyrénées-Atlantiques, nommé Pays Basque et rassemblant 158 communes autour de Bayonne (279 500 hab.), et une communauté de communes dite Sud Pays Basque, qui associe 12 communes et 59 300 hab. et siège à Urrugne.

Basque

Basque est une appellation de même origine que gascon, les deux noms semblant issus des Vascons décrits au temps de la conquête romaine. Toutefois on discute toujours de l'origine lointaine des Basques, de leur histoire ancienne et des parentés de la langue basque, l'euskara: elle n'est pas de la famille indo-européenne et certains traits la rapprocheraient de langues du Caucase. Elle a fourni une assez abondante littérature, du moins après le 16e siècle, et elle reste très vivante, renforcée outre-Pyrénées par l'autonomie, qui exige que les fonctionnaires au moins en aient la maîtrise. Le Pays Basque, dont les limites ont moins changé en France qu'en Espagne, s'est toujours considéré comme particulier, autonome faute d'être indépendant, mais n'a jamais eu de nation reconnue; il s'est maintenu à travers alliances changeantes et combats - ce sont des Basques qui ont assailli Roland et les siens à Roncevaux en 778 - et avait réussi assez tôt à obtenir des pouvoirs français et castillan des lois et coutumes reconnues (les fors) et l'absence de servage. L'ensemble représente aujourd'hui un peu plus de 20 000 km2 habités par plus de 3 millions de personnes (mais beaucoup moins de locuteurs).