Bassigny

contrée dans la partie orientale de la Haute-Marne, du côté des sources de la Meuse. Son extension est assez mal définie puisque Chaumont s'est parfois nommée «en Bassigny», alors qu'habituellement le Bassigny évoque un pays «bas», sous le plateau de Langres, aux sols lourds et humides liés aux argiles du lias, pays d'herbages entouré des plateaux de grande culture. Nogent et Bourbonne-les-Bains en sont les deux principaux bourgs. Les herbages sont à l'origine de la fortune de la société laitière du groupe Bongrain, né à Illoud. Mais le Bassigny est en position d'angle mort à la limite de trois départements, et assez éloigné des villes les plus actives, quoique désormais traversé par l'autoroute A 31: il continue à se dépeupler. Une communauté de communes du Bassigny groupe 13 communes (4 300 hab.) autour de Val-de-Meuse et plusieurs communes se nomment en-Bassigny, dénomination toutefois abandonnée en 1972 par Nogent.