Bauges (les)

massif des Préalpes du Nord, situé entre les cluses de Chambéry et d'Annecy, donc entre les massifs de la Chartreuse au sud et des Bornes au nord, entre la Combe de Savoie à l'est, l'Albanais et le lac du Bourget à l'ouest. Il s'étend sur environ 40 km du SSO au NNE et sur 25 km dans sa plus grande largeur, à la hauteur d'Albertville. Il culmine à la pointe d'Arcalod (2 217 m) à la limite des départements de la Savoie et de la Haute-Savoie, qui partagent le massif. Celui-ci est très arrosé comme toutes les Préalpes du Nord, forestier et herbager. Son relief est formé de plis d'axe SSO-NNE et se relève aux deux extrémités: à l'est surtout, au-dessus de la Combe de Savoie, par le synclinal perché de l'Arclusaz; au nord par la lourde croupe anticlinale du Semnoz qui se termine à Annecy même. Le cours du Chéran le zèbre du SE au NO, y dégageant de petites plaines et s'enfonçant en cluse à Allèves. Ainsi, c'est la partie centrale du massif qui est la plus basse et la plus aérée, autour du Châtelard qui est sa principale bourgade interne, mais qui n'est desservie que par de petites routes sinueuses. Le massif lui-même, en effet, n'est que faiblement peuplé et a perdu beaucoup d'habitants depuis le 19e s.; en revanche, ses bordures sont très actives autour des agglomérations d'Annecy, Chambéry et même Albertville, voire Faverges et Ugine. Le travail dans ces agglomérations et l'élevage laitier sont les principales activités des Baujus, ainsi que se nomment les habitants du massif. Quelques stations de ski d'altitude modérée ont été ouvertes près de Chambéry sur les flancs du mont Revard (le Revard, la Féclaz) et du Margeriaz (Aillon-le-Jeune), au nord-est à Seythebex et au col de Tamié, ainsi que sur le Semnoz à proximité d'Annecy. Le Parc naturel régional des Bauges a été créé en 1995. Il englobe 58 communes dont 38 en Savoie et 20 en Haute-Savoie, peuplées de 46 500 hab. et s'étendant sur 81 000 ha; il déborde donc largement du massif des Bauges proprement dit. Il est divisé en six territoires: Albanais, Combe de Savoie, Cœur des Bauges, Haute Combe de Savoie, Laudon-Faverges (nord-est), Plateau de la Leysse (sud-ouest). On y affiche huit produits «qui ont adopté des signes de qualité»: 5 avec aoc, les vins de Savoie, l'abondance, le reblochon, la tome des bauges (avec un seul m) et le chevrotin, 3 avec igp (indication géographique protégée): emmental de Savoie, pommes et poires de Savoie, tomme de Savoie. La Maison du Parc et les services administratifs sont au Châtelard, en plein centre du massif. La communauté de communes du pays des Bauges est un groupement intercommunal de Savoie correspondant au canton du Châtelard et siégeant au chef-lieu (14 communes, 3 800 hab.).