Bazancourt

2 000 hab. (Bazancourtois), 1 164 ha, commune du département de la Marne dans le canton de Bourgogne, dans la vallée de la Suippe à la traversée de la voie ferrée de Reims à Charleville, 20 km au NE de Reims. Sa vie a été longtemps rythmée par la grande filature Lelarge, fondée en 1806 par Jobert-Lucas dans l'ancien château abbatial, fermée en 1956, encore reprise puis définitivement arrêtée en 1988. En 1914-1918, le village a servi de base allemande à 10 km du front. Le centre ancien, de forme à peu près carrée, est sur la rive droite de la Suippe et arbore une église classée des 11e-12e s. On y trouve tous les commerces et services de base, un collège public, un centre médico-psycho-pédagogique.

Outre un certain nombre de petites entreprises, dont les transports Wagner et Bollefois (25 sal.) et les travaux publics Viellard (25 sal.), Bazancourt se distingue par la présence de deux gros employeurs: la fabrique de coffres-forts Gunnebo (ex-Fichet-Bauche, 200 sal. emplois, à une entreprise suédoise) et systèmes de sécurité du même groupe (25 sal.) et un très gros complexe agro-industriel juxtaposant plusieurs entités: la Sucrerie coopérative (Cristal Union, 300 emplois) et ses bassins de décantation; les installations du groupe Champagne-Céréales, avec des silos et l’usine de son ancienne filiale Chamtor, maintenant au groupe allemand Pfeifer-Langen (200 sal., dérivés des céréales comme l’amidon, traitement de la chicorée); déshydratation de la luzerne, pisciculture.

Bazancourt est le siège de Luzerne de Champagne, société constituée en 2002, groupant 800 adhérents qui cultivent 8 800 ha de luzerne (130 000 t/an) et emploie 85 salariés sur les trois sites de Bazancourt, Reims et Pontfaverger. Enfin Bazancourt fait partie des grandes opérations de production d’éthanol, à partir de blé, de maïs et de betteraves, sous la marque Cristanol (60% Cristal-Union, 35% Champagne-céréales et 5% Chamtor), inscrit pour 280 000 t/an (ou 3 Mhl) et employant 100 personnes depuis 2007. Après une décroissance à la fin du 19e siècle, a population communale augmente lentement mais régulièrement depuis 1900 (1 000 hab.). Bazancourt est le siège de la communauté de communes de la Vallée de la Suippe, qui réunit 7 communes (7 900 hab.).