Bazet

1 620 hab. (Bazétois), 284 ha, commune des Hautes-Pyrénées dans le canton de Bordères-sur-l’Échez, 6 km au nord de Tarbes, sur la rive gauche de l’Adour. Elle est devenue un centre spécialisé dans la céramique industrielle. Une usine y avait été installée pour produire des isolateurs indispensables aux voies ferrées électrifiées. Elle a connu un grand succès quand elle s’est mise ensuite à produire des filtres pour l’industrie nucléaire, au milieu des années 1970, et a employé alors jusqu’à 2 000 salariés; puis le marché s’est effondré quand le procédé a été abandonné dans les centrales nucléaires au profit d’un autre, et l’usine Ceraver a dû fermer.

Quelques entreprises ont pu en récupérer des parties et se partagent la succession: STC (Société des céramiques techniques, 110 sal., céramiques pour la métallurgie), Boostec (30 sal., pièces pour télescopes) et Pall Exekia (60 sal.); elles forment ensemble un pôle «Pyrénées industries céramiques» associé au système productif local Métaladour; nettoyage Isis (45 sal.). Bazet avait 420 hab. en 1911, 640 en 1936, puis est passée à 1 200 en 1975, 1 500 en 1982, avant de se dépeupler un peu puis de remonter, gagnant 270 hab (+20%) de 1999 à 2009.