Bazoches-sur-Hoëne

940 hab. (Bazochéens), 2 144 ha, chef-lieu de canton du département de l'Orne dans l'arrondissement de Mortagne-au-Perche, 8 km au NO de celle-ci; quelques rares commerces, une zone d'activité. L'Hoëne (ou Hoène) est une des têtes de la Sarthe. La commune, qui avait 1 400 hab. en 1820 et 610 en 1954, a intégré en 1965 sa voisine Courtoulin au sud, qui était presque vide; la population augmente lentement depuis (+7 hab. entre 1999 et 2004).

Le canton, traversé au sud par la N 12 et la voie ferrée de Paris à Granville, a 3 600 hab. (3 300 en 1999), 11 communes, 12 521 ha dont 1 421 de bois. Tout au NE à 10 km de Bazoches et dans le Parc du Perche, Soligny-la-Trappe (730 Solignois, 1 950 ha dont 697 de bois) cache à la pointe NE de la commune l'abbaye de la Grande Trappe, à l'orée de la forêt du Perche et près de l'étang de Chaumont, reconstruite à la fin du 19e s. Le village a un marché de bestiaux au cadran depuis 1986, une zone artisanale et une base de loisirs (Étang Neuf, 13 ha). À 4 km au nord de Bazoches, centre de loisirs à Saint-Germain-de-Martigny (100 Germinois, 389 ha). Tout le canton fait partie de la communauté de communes du Bassin de Mortagne-au-Perche.