Beaurepaire-en-Bresse

620 hab., 1 042 ha dont 325 de bois, chef-lieu de canton de Saône-et-Loire dans l'arrondissement de Louhans, 14 km ENE de la ville et 15 km à l'ouest de Lons-le-Saunier; château, étangs, petite zone industrielle à l'est, près de l'échangeur N 78-A 39. L'appellation «en Bresse» date de 1961; la population de la commune a lentement décliné depuis 1900 (850 hab.) puis s'est à peu près stabilisée après 1975 et a progressé de 90 hab. entre 1999 et 2008. La communauté de communes du canton de Beaurepaire-en-Bresse coïncide avec le canton et siège au chef-lieu.

Le canton a 4 700 hab. (4 000 en 1999), 7 communes, 12 660 ha dont 2 646 de bois; il est limitrophe du département du Jura et sa production laitière peut prétendre à l'appellation comté. À 3 km au nord de Beaurepaire, atelier de produits chimiques pour bâtiment (Grace, 65 sal.) à Saillenard (710 hab., 1 788 ha dont 415 de bois), qui a eu 1 600 hab. en 1876, un millier dans les années 1940, mais a regagné 140 hab. de 1999 à 2008. À 4 km SE, Savigny-en-Revermont (1 200 hab., 2 721 ha dont 528 de bois), dans la vallée de la Vallière, bénéficie aussi de la proximité de l'autoroute et de Lons-le-Saunier (transports Guidat, 80 emplois); elle avait eu plus de 2 300 hab. au tout début du 19e s.; sa population a peu changé depuis 1975, puis s'est accrue de 220 hab. entre 1999 et 2008. Au NO du village, l'étang de Villeron (27 ha) est dans la vallée de la Blanette, sous-affluent de la Vallière.

Au SO du canton, Sagy (1 200 hab., 3 421 ha dont 821 de bois), à 9 km SE de Louhans, a une papeterie-cartonnerie pour boîtes de fromage (Lacroix, 40 sal.) et une antenne de l'écomusée de Bresse bourguignonne (moulins); sa population avait dépassé 2 500 hab. au 19e s. et atteignait encore 2 000 hab. dans les années 1930; elle a repris 80 hab. de 1999 à 2008.