Beauvoir-sur-Niort

1 710 hab. (Belvoisiens), 2 348 ha dont 500 de bois, chef-lieu de canton des Deux-Sèvres dans l’arrondissement de Niort, 17 km au sud de Niort sur la N 150. À l’ouest de la commune se situe le bois de la Foye; à l’est, la vaste forêt de Chizé. À l’orée de celle-ci, le moulin à vent de Raimbault a été restauré. La commune a reçu un Intermarché (35 sal.). Son nom a été complété en 1893; en 1972, Beauvoir s’est agrandie par fusion avec Le Cormenier (300 hab.) et La Revêtizon (210 hab.), juste au nord, ce qui a presque doublé la population; celle-ci augmente depuis; elle a encore gagné 350 hab. entre 1999 et 2008 (+26%).

Le canton a 5 200 hab. (4 500 en 1999), 9 communes, 14 600 ha dont 2 450 de bois; il est traversé par l’autoroute Aquitaine et la N 150, et limitrophe de la Charente-Maritime. Granzay-Gript (870 Granzéens-Griptois, 2 155 ha), à 5 km au nord de Beauvoir, étire ses maisons en deux noyaux le long de la vallée humide de la Courance, réunis par une fusion de 1972. Gript est sur la grand route, Granzay au nord-ouest. Au nord de la commune, un échangeur de la N 150 et de la bretelle de raccordement de l’A 10 et de la N 11, avec un péage, a fixé la grande usine Poujoulat (toits et conduits de cheminée, 710 sal.), qui est parfois citée à Saint-Symphorien. La population communale avait doublé après la fusion: 430 hab. en 1975, 830 en 1990; elle a gagné 40 hab. de 1999 à 2008.

Marigny (920 790 Martignaçais, 3 172 ha dont 700 de bois), 5 km au NE de Beauvoir, a une intéressante église du 12e s. et une fraction de la forêt de Chizé; sa population s'est accrue de 130 hab. entre 1999 et 2008. Prissé-la-Charrière (620 Prissiens, 1 994 ha dont 212 de bois) est à 3 km au sud de Beauvoir sur la route et la voie ferrée de Niort à Saint-Jean-d’Angély; gare; tumulus néolithique de Pairé (ou Péré) avec restes archéologiques, bois de la forêt de Chizé à l’est. La commune résulte d’une fusion de 1972 entre La Charrière (230 hab.) et Prissé (210 hab.), qui elle-même résultait d’une fusion de 1888 entre Prissé-le-Petit et une partie de Prissé-le-Grand, villages distincts du côté ouest de la commune.