Bel-Air-Nord

quartier du 12e arrondissement de Paris, à l'angle nord-est. C'était un quartier de Saint-Mandé avant l'extension de la commune de Paris en 1859. Il est limité au nord par la rue du Faubourg-Saint-Antoine, à l'ouest par le boulevard de Picpus; sa limite sud s'appuie sur la rue du Sahel puis la rue Montempoivre, et descend vers le sud jusqu'à la porte de Reuilly en englobant le lycée public Paul-Valéry et les terrains de sports adjacents entre le boulevard Soult et le boulevard périphérique; le lycée a 1 000 élèves dont 300 post-bac, et son collège 410 élèves.

Vers l'est, le quartier dépasse le périphérique jusqu'aux abords du boulevard de Guyane et de la rue Edgar-Faure à la limite de Saint-Mandé. Il est traversé du sud au nord par le périphérique, le boulevard Soult, la voie ferrée de Petite Ceinture et la rue du Docteur-Arnold-Netter, et dans le sens ouest-est par l'avenue de Saint-Mandé et la Promenade Plantée. Il contient la porte de Montempoivre et touche aux portes de Saint-Mandé et de Vincennes, tandis que sa pointe nord-ouest, aux abords de la place de la Nation, parvient à la place de l'île-de-la-Réunion. Il accueille l'hôpital public Armand-Trousseau (380 lits), ainsi que les collèges publics Georges-Courteline (580 élèves) et Vincent-d'Indy (440 élèves) et le théâtre Douze-Maurice-Ravel, géré par la Ligue de l'Enseignement (230 places). L'église néogothique de l'Immaculée-Conception est de 1875.

Ce quartier a sur son pourtour les stations de métro Nation, Porte-de-Vincennes, Picpus et Bel-Air, et accès au RER A Nation. L'avenue Courteline, nommée en 1930 peu après la mort de Georges Courteline (1861-1929) et de l'intégration de la Zone, va du boulevard Soult à l'avenue Victor-Hugo de Saint-Mandé, dont elle est un ancien tronçon de 350 m. L'avenue de Saint-Mandé la prolonge vers l'ouest sur 1 100 m jusqu’a la rue Picpus. L'avenue du Docteur-Arnold-Netter, longue de 700 m et de direction sud-nord, longe l'hôpital Trousseau et parvient au cours de Vincennes; c'est une ancienne section de la rue du Général-Michel-Bizot, qui a reçu en 1960 le nom de l'éminent médecin (1855-1936), en raison de la proximité de l'hôpital. Le boulevard Soult est un élément du boulevard des Maréchaux, allant de la Porte Dorée à la Porte de Vincennes (1 300 m); il honore Nicolas Soult (1769-1851), qui fut fait caporal en 1787, général après Fleurus (1794), maréchal dès 1804, duc de Dalmatie en 1808, puis, alternant des positions royalistes et républicaines, ministre de Louis-Philippe et même président du Conseil des ministres.