Bergheim

1 900 hab., 1 916 ha dont 658 de bois et 283 de vignes, commune du Haut-Rhin dans le canton de Ribeauvillé, étirée sur 10 km des Vosges à la plaine, dans le Parc des Ballons. Le village est à 3 km ENE de Ribeauvillé, au contact de la plaine; c'est un bourg viticole intéressant, classé dans les «villages de charme» et les «villages de caractère», fleuri 4 fleurs, qui a conservé la forme de son ancienne enceinte fortifiée rectangulaire, ainsi que des portes et remparts, et s'honore de deux grands crus (Altenberg de Bergheim, 35 ha; Kanzlerberg, 3 ha); caves Lorentz (25 sal.). On y a jadis exploité une source thermale, et la Cogéma a sorti de l'uranium entre 1950 et 1956. Un musée d'histoire locale évoque les antiques sorcières. Un cimetière militaire est perché sur une butte à 341 m au-dessus de l'Altenberg. L'usine Sonny de Ribeauvillé est en fait sur le territoire de Bergheim, au sud, depuis 1986; elle est en vente en 2010.

Côté plaine, le finage est extrêmement étiré vers l'est jusqu'aux abords de l'Ill, mais la forêt communale de Bergheim, qui borde la rivière, est dans la commune de Guémar. Cette partie de plaine est traversée par la voie ferrée et la N 83, parsemée de bois et d'étangs et accueille un motocross. Vers l'ouest, le finage s'étire aussi assez loin, jusqu'aux abords de Thannenkirch de part et d'autre du Bergenbach, en s'épanouissant vers le nord et vers le sud-ouest; il atteint 739 m et englobe la forêt domaniale de Bergheim; dans la vallée sont le hameau de Tempelhof et des restes du château de Reichenberg. Le Bergenbach se perd dans la plaine de l'Ill. La population de la commune a diminué: elle atteignait plus de 3 000 hab. au début du 19e s., encore 2 400 en 1901; le minimum est de 1975 (1 700 hab.).